L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






International

Palestine : Frappes israéliennes contre des positions de Hamas


Rédigé par La rédaction le Dimanche 2 Janvier 2022

Des avions, des hélicoptères et des tanks israéliens ont été sollicités pour des frappes contre des positions de Hamas dans la bande de Gaza, en réaction à deux tirs de roquettes palestiniennes aux larges de Tel-Aviv.



Palestine : Frappes israéliennes contre des positions de Hamas
L’armée israélienne a bombardé dans la nuit de samedi à dimanche des positions du Hamas dans le sud de la bande de Gaza, en représailles à des tirs de roquettes depuis le territoire palestinien, indique un communiqué de l’armée. «En réponse aux tirs de deux roquettes en Israël, des avions, des hélicoptères et des tanks israéliens ont frappé des positions de Hamas ainsi qu’un site de fabrication de roquettes», a précisé l’armée.

Samedi matin, deux roquettes tirées depuis la bande de Gaza étaient tombées en mer Méditerranée, au large de Tel-Aviv. «Le Hamas est tenu pour responsable de tout ce qui se passe dans la bande de Gaza, et doit donc en assumer les conséquences», a conclu l’armée israélienne dans son communiqué. Le porte-parole de l’armée israélienne a déclaré que deux roquettes avaient été tirées depuis la bande de Gaza et qu’elles avaient atterri au large de la côte de Gush Dan.

La même source a souligné que ni les sirènes ni le dôme de fer n’avaient été activés, alors qu’aucune partie palestinienne n’avait revendiqué la responsabilité des tirs de roquettes.

Un accident dû aux conditions météorologiques

Le journal «Yediot Aharonot» a rapporté qu’un des missiles a atterri au large de Bat Yam, et l’autre près de la plage de «Balmachim», sans révéler plus de détails. Le correspondant aux affaires militaires du journal a précisé que l’armée israélienne examinait la possibilité de répondre aux tirs de ces roquettes, malgré le récit du Hamas selon lequel les roquettes ont été tirées accidentellement en raison des conditions météorologiques.

Le chef d’état-major de l’armée israélienne, Aviv Kohavi, a tenu une session d’évaluation avec les services de sécurité et de renseignement samedi après-midi, pour discuter des moyens de répondre aux roquettes qui sont tombées au large des côtes de Tel-Aviv, rapporte le site Web hébreu « Wella ».

Samedi soir, l’armée israélienne avait déjà opté pour des frappes contre des cibles à Gaza en réponse aux tirs de deux missiles depuis la Bande et leur atterrissage en mer au large des côtes de le centre du pays. Dans la bande de Gaza, aucune partie n’a revendiqué la responsabilité des tirs de roquettes jusqu’à présent. Samedi soir, la radio de l’armée israélienne a rapporté qu’il avait été décidé frapper la bande de Gaza.