Menu
L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal



Actu Maroc

PDG de Sound Energy : "Désormais, tout le monde veut le gaz marocain"


Rédigé par Kawtar Chaat le Vendredi 22 Avril 2022

Après des années de progrès constant, le projet gazier de Tendrara au Maroc affiche des perspectives prometteuses, a déclaré Graham Lyon, président exécutif de Sound Energy dans une interview accordée à Proactive.



PDG de Sound Energy : "Désormais, tout le monde veut le gaz marocain"

30 jours après que l'Algérie ait décidé de rompre le contrat du gazoduc desservant l'Espagne via le Maroc, Sound Energy a signé un accord pour approvisionner le Maroc en gaz provenant du champ exploité à Tendrara, dans l'est du Royaume, et ce pour un volume contractuel annuel s'élevant à 300 millions de mètres cubes de gaz naturel par an. Notant que la tragédie entre l'Ukraine et la Russie a impacté ledit contrat, Graham Lyon a souligné la nécessité d'accélérer le développement des capacités du gisement de Tendrara.

 

Le chairman s'est félicité du progrès réalisé par la société, qui a pu passer "de la production d'un petit volume de gaz à un véritable système de production de Gaz Naturel Liquéfié (GNL)", tout en affichant de nouvelles ambitions en matière d'énergies renouvelables.

 

S'agissant des prochaines étapes du développement dudit système, le président exécutif a révélé que les objectifs et le travail des dernières années commencent à aboutir, notamment en matière d'infrastructures et de coopérations avec d'autres acteurs du domaine énergétique.

 

Pour Graham Lyon , ceci est dû au besoin d'approvisionnements alternatifs en gaz après la guerre en Ukraine et les propres exigences de développement au Maroc qui ont fait monter en flèche l'intérêt avec de multiples financements par emprunt, notamment avec Afriquia Gaz. Ce financement de 18 millions de dollars expirera en décembre 2033.

 

Ces financements permettront la construction d'une ligne secondaire de 120 km pour se connecter au réseau gazier marocain, a-t-il précisé. Ainsi, la production pourra s'accélérer et sécuriser une partie importante de la demande en gaz au Maroc.

 

Outre ce pipeline secondaire, ce projet de 250 millions de dollars comprend également de nouveaux puits et une usine de traitement du gaz, ce qui représente une opportunité non seulement pour fournir du gaz au Maroc, mais même pour en exporter vers l’Espagne et le Portugal, après la fermeture par l’Algérie du gazoduc Maghreb-Europe. "Désormais, tout le monde veut le gaz marocain traité par Sound Energy", déclare Graham Lyon.

 

Faisant état des derniers développements du projet gazier Tendrara au Maroc, le président a déclaré que le groupe du projet réalise des progrès importants et rapides, et qu'avec ce rythme, l’ingénierie préliminaire et la préparation du site devraient s'achever lors des prochains mois, tandis que les travaux de fondation commenceront par la suite.

 

 









🔴 Top News