Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Ouverture de la Grande Mosquée d’Alger : des pratiques de certains fidèles condamnées par les internautes


Rédigé par Hajar Lebabi le Vendredi 6 Novembre 2020

La première prière du vendredi à la Grande Mosquée d'Alger a eu lieu ce vendredi. Il s’agit de la plus grande mosquée d'Afrique et la troisième au monde après les deux saintes mosquées. Pourtant, la sacralité du lieu et de l’occasion n’a pas empêché certains fidèles de s’adonner à de mauvaises pratiques.



Ouverture de la Grande Mosquée d’Alger : des pratiques de certains fidèles condamnées par les internautes
Des photos montrant des déchets jetés par certaines personnes dans quelques coins de la mosquée, se sont propagées comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux. Parmi ces déchets, on trouve des bouteilles d'eau et des feuilles brûlées (voir les images ci-dessous).

Ces images ne sont pas passées inaperçues, et de nombreux internautes ont réagi, condamnant ainsi ces pratiques irresponsables, d’autant plus qu’il s’agit d’un endroit sacré dont la propreté doit être maintenue par les fidèles d’abord. « Il faut recourir aux caméras de surveillance pour repérer ces personnes et les poursuivre en justice », s’insurge un internaute. 

L’ouverture de la Grande Mosquée d’Alger coïncide avec la reprise des prières du vendredi dans toutes les mosquées du pays qui accueillent plus de 1000 fidèles. Et ce, après une suspension des prières du vendredi depuis mars dernier en raison de la propagation du coronavirus.

Le Premier ministre algérien, Abdelaziz Jarad, avait inauguré la semaine dernière la salle des prières de la mosquée d'Alger, en coïncidence avec la célébration de la naissance du prophète (PSL).

Ouverture de la Grande Mosquée d’Alger : des pratiques de certains fidèles condamnées par les internautes

Ouverture de la Grande Mosquée d’Alger : des pratiques de certains fidèles condamnées par les internautes