Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Oujda: Caravane nationale pour le Sahara marocain


Rédigé par la rédaction le Mercredi 2 Juin 2021

Le coup d’envoi de la Caravane nationale pour le Sahara marocain dans les établissements pénitentiaires a été donné, lundi, à la prison locale de Oujda 2, sous le thème «La cause nationale, une appartenance et une fierté».



Cette caravane s’inscrit dans le cadre des programmes de la Délégation générale à l’Administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) visant la réhabilitation des pensionnaires, leur réinsertion dans la société et le renfoncement de leur esprit patriotique.

La cérémonie de lancement de cette caravane s’est déroulée en présence du Délégué Général à l’Administration pénitentiaire et à la réinsertion, Mohamed Salah Tamek, du Wali de la région de l’Oriental, Mouad El Jamai, d’élus, de chefs de services décentralisés et de plusieurs responsables et personnalités civiles et militaires et d’acteurs de la société civile.

Dans son allocution à l’ouverture de cet évènement, M. Tamek a relevé que cette initiative vise à renforcer les programmes de qualification destinés aux pensionnaires des établissements pénitentiaires, notamment les programmes axés sur la consécration des valeurs en tant que l’un des piliers de l’intégration dans la société, et se veut aussi une occasion pour les cadres et les fonctionnaires de l’Administration pénitentiaire et pour les pensionnaires de réitérer leur attachement à l’intégrité territoriale et au glorieux Trône alaouite, garant de l’unité et de la stabilité de la Patrie.

Les citoyens détenus, qui sont des citoyens tout court conformément à la Constitution et à la Haute sollicitude dont SM le Roi Mohammed VI les entoure, ont pleinement le droit de participer à la défense de la cause nationale du Sahara marocain qui constitue une priorité absolue, a-t-il souligné, notant que cela permet de renforcer l’esprit de citoyenneté chez cette catégorie et contribuer à sa qualification en vue de sa réinsertion.

M. Tamek a aussi souligné l’importance de cette caravane lancée à la prison locale de Oujda 2 et qui sillonnera 18 autres établissements pénitentiaires à travers le Maroc, avant de se clôturer par une cérémonie à la prison locale de Dakhla, qui coïncidera avec la célébration du 46ème anniversaire de la Marche Verte.

La délégation officielle a visité différentes dépendances de la prison locale de Oujda 2, notamment le centre de formation professionnelle, et s’est enquise des ateliers et activités animés en faveur des pensionnaires. La journée d’ouverture de cette manifestation a également connu l’organisation d’une table-ronde sur le thème «La citoyenneté entre droits et obligations», avec la participation du secrétaire général de la Rabita Mohammadia des Oulémas, Ahmed Abbadi, du président du Conseil local des Oulémas d’Oujda, Mustapha Benhamza, du président de la Commission régionale des droits de l’Homme de l’Oriental, Mohamed Amarti, du délégué régional du Haut-commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération d’Oujda, Noureddine Azelmat, du président de l’Observatoire marocain des prisons, Abdellatif Reffoua et d’autres personnalités.

Quelque 18 cadres et fonctionnaires de la DGAPR se chargent de l’encadrement de cette caravane, à laquelle participeront plus de 5.000 pensionnaires de différents âges.

  


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Juin 2021 - 11:05 Rabat : Lancement du projet « Nouzhati »