L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Régions

Ouarzazate : Ouverture de l’Institut Supérieur des Professions Infirmières


Rédigé par L'Opinion le Mercredi 18 Mai 2022

Le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Ait Taleb, a lancé, mardi à Ouarzazate, l’ouverture de l’Institut Supérieur des Professions Infirmières et des Technologies de la Santé de cette province.



Ouarzazate : Ouverture de l’Institut Supérieur des Professions Infirmières
Le ministre était accompagné du gouverneur de la province, Abderrazak El Mansouri, de parlementaires, d’élus locaux, des chefs des services extérieurs et de responsables du ministère de la Santé et de la Protection sociale. L’Institut Supérieur des Professions Infirmières et des Technologies de la Santé annexé à Ouarzazate est un projet dont la réhabilitation a coûté 13 millions de Dhs.

Le projet a porté sur la construction de plusieurs services, dont une salle multidisciplinaire, des salles de cours et de travaux pratiques, une salle de formation, une salle de réunions et une salle d’archives, en plus d’autres services.

La réhabilitation de cet établissement entre dans le cadre de la promotion et du renforcement du secteur de la formation dans le domaine des métiers infirmiers et des technologies de la santé, le but étant d’assurer le développement du système de santé et la gouvernance dans ce secteur au niveau de la région. Le ministre avait lancé, plus tôt dans la journée, l’ouverture de deux centres de santé urbains de premier niveau à Ouarzazate également.

Cette initiative intervient en application des Hautes Instructions Royales relatives au lancement de la réforme et la réhabilitation du secteur, dans le cadre de la mise en place de la couverture sanitaire universelle et des efforts visant l’amélioration des services de santé de proximité au profit de la population. Il s’agit du Centre de santé urbain de premier niveau Douar Shams qui couvre une population de 32.214 habitants. Cette structure a été construite sur une superficie de 1.144 m2, dont 487 m2 de superficie couverte.

Ce projet, financé conjointement par le ministère et la commune territoriale, a mobilisé un budget de 2,3 millions de Dhs. Ce centre de santé comprend plusieurs services, dont une salle d’accueil et d’attente, des salles d’examens médicaux et pour soins, ainsi que d’autres dédiées à la santé de la reproduction, en plus d’une salle de prélèvement et d’analyse, ainsi que d’autres structures sanitaires et administratives.

Il fournira des services de santé y compris une surveillance épidémiologique, des consultations en médecine générale, des soins infirmiers, de suivi de la santé maternelle et infantile, des maladies chroniques, de la santé des jeunes et des adolescents, ainsi que des services d’éducation et de sensibilisation à la santé. Il est doté d’équipements et de fournitures médicales et biomédicales de haute qualité.

Un personnel médical et infirmier, composé de deux médecins généralistes et de 8 infirmiers, garantiront les prestations offertes aux patients. Le second centre de santé urbain de premier niveau est celui de Sidi Daoud, construit sur une superficie de plus de 531 m2, dont 412 m2 couvertes, avec un budget total de près de deux millions de Dhs.

Il cible une population estimée à 35.700 personnes et est doté d’équipements et de fournitures médicales et biomédicales de haute qualité. Il compte plusieurs services administratifs et sanitaires, dont une salle d’accueil et d’attente, des salles d’examen médical, de soins, de soins d’urgence, de prélèvement et d’analyse, une salle du programme de santé maternelle et infantile et de santé de la reproduction, en plus d’une pharmacie, de bureaux administratifs et d’autres services de santé.



Dans la même rubrique :
< >






🔴 Top News