L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Ouahbi VS robes noires : un compromis se dessine


Rédigé par C.B le Mercredi 29 Décembre 2021

L’affaire se débloque …« délicatement ». Une réunion de dialogue s’est tenue mardi 28 décembre 2021, entre le président de l’Association des barreaux du Maroc, et le président du ministère public, annonce un communiqué de l’association partagé par le président Abdelouahed Ansari sur Facebook. Détails



Ouahbi VS robes noires : un compromis se dessine
 
Dans un communiqué annonçant la nouvelle, l’Association des barreaux du Maroc a annoncé qu'elle s'accroche au principe de l'indépendance de l'avocat. L’ONG a souligné que «les barreaux du Maroc ne sont pas contre la sécurité sanitaire et sont les seuls habilités à gérer les affaires de la profession, y compris « garantir et assurer l’accès des avocats aux tribunaux ».
De même, dans une déclaration à nos confrères arabophones, Alyaoum 24, l’avocat Omar Benjelloun, membre de l’ONG, a qualifié la rencontre de « positive ». Il a expliqué que les avocats retourneront aux tribunaux, pour tester dans quelle mesure ils peuvent entrer sans être surveillés par la sécurité, et si «la militarisation des tribunaux de la capitale a été levée». «Si nous sommes autorisés à entrer, nous reprendrons notre travail, et si on nous demande un passeport, nous recommencerons à défendre notre droit», a-t-il ajouté.

En d’autres termes, on s’achemine, vers une position identique à celle qui a été adoptée à Casablanca et selon laquelle ce sont les membres des barreaux qui contrôlent, sous leur responsabilité, les pass vaccinaux des avocats. En effet, dans la capitale économique, des portes spéciales ont été attribué aux robes noires pour accéder aux tribunaux, tandis que dans d’autres villes, leurs pass vaccinaux ne sont pas contrôlés par les agents de sécurité.
 
D’autre part, lors de la séance des questions orales à la Chambre des Conseillers ce mardi 28 décembre, le ministre a appelé les avocats à respecter l'application de la loi portant obligation de la présentation du pass vaccinal contre la Covid-19 pour pouvoir accéder aux tribunaux. Insistant sur « l'application de la loi », M. Ouahbi a appelé ainsi à oeuvrer de concert pour le contrôle de la présentation du pass vaccinal pour accéder aux tribunaux. A ce sujet, le ministre s'est dit disposé à un « dialogue ouvert » avec les avocats, notant cependant qu' « il n’y aura aucun compromis concernant l'application de la loi ».
 
 
 









🔴 Top News










 
Other