Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Origine du Covid: Le rapport exigé par Biden reste flou


Rédigé par la rédaction le Mercredi 25 Août 2021

Demandé par Joe Biden, un rapport sur l’origine du Covid-19 n’a pas pu trancher la question. La Chine exige de son côté une enquête sur les mauvaises conditions de sécurité dans les laboratoires US.



Origine du Covid: Le rapport exigé par Biden reste flou
Le président des Etats-Unis avait appelé fin mai le renseignement américain, jusqu’ici incapable de statuer sur la thèse d’une origine animale ou celle d’une fuite du laboratoire chinois de Wuhan, à « redoubler d’efforts » pour expliquer l’origine du Covid-19 et fournir un rapport sous 90 jours.

Biden a reçu mardi ce rapport classé top secret, mais le document n’est pas concluant... Car en dépit de leurs recherches et analyses, les responsables des services de renseignement n’ont pas pu s’accorder sur une explication définitive, selon le Washington Post qui cite deux responsables américains anonymes, proches du dossier.

Cela s’explique en partie par le fait que la Chine n’a pas fourni assez d’informations, affirme le Wall Street Journal, s’appuyant lui aussi sur deux hauts responsables américains non identifiés. D’après les responsables cités par le Washington Post, les services de renseignement vont tenter dans les jours à venir de déclassifier des parties du rapport en vue d’une potentielle diffusion publique. Longtemps balayée d’un revers de main par la plupart des experts, la théorie d’un accident de laboratoire à Wuhan, en Chine, est revenue ces derniers mois dans le débat américain. Et les appels en faveur d’investigations plus approfondies se sont multipliés au sein de la communauté scientifique.

Pékin demande une enquête sur un laboratoire américain

La Chine, qui combat farouchement l’hypothèse d’une origine laborantine, a accusé Washington de diffuser des théories « complotistes » et a exigé une enquête sur les mauvaises conditions de sécurité dans les laboratoires américains et leur relation avec la propagation du virus Corona, en réponse aux appels de Washington à enquêter sur la fuite du virus d’un laboratoire chinois à Wuhan. 

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Wang Wen, a déclaré que les États-Unis devraient mener une enquête sur leurs propres laboratoires, notant que le laboratoire biologique de l’Université de Caroline du Nord et Ralph Barrick avaient un piètre bilan en matière de sécurité et avaient mené des recherches sur la synthèse industrielle du virus Corona émergent. Selon l’agence de presse chinoise « Xinhua », Wang a ajouté que les Etats-Unis ne peuvent pas se disculper en ternissant l’image de la Chine, car personne ne doit plus que les Etats-Unis de faire l’objet d’enquête. Le porte-parole du département d’État a ajouté que les États-Unis ont les pires dossiers de sécurité liés aux laboratoires biologiques au monde, notant qu’il y a des rapports d’accidents liés à des organismes génétiquement modifiés dans les laboratoires de l’Université de Caroline du Nord, et il y a une omission délibérée de détails clés tels que les modifications génétiques et la façon dont le laboratoire a traité les accidents.

« Quand les États-Unis prévoient-ils d’inviter des experts de l’Organisation mondiale de la santé pour enquêter sur le laboratoire biologique de l’université et l’Institut de recherche médicale sur les maladies infectieuses de l’armée américaine ?», a conclu Wang.