Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Opel pourrait délocaliser une partie de son activité au Maroc


Rédigé par Chaimae Barki le Jeudi 14 Octobre 2021

La société mère du constructeur automobile Opel, Stellantis envisagerait de délocaliser une partie de son activité au Maroc, selon les médias allemands. Détails



« Encore des problèmes avec Stellantis, Opel menace de délocaliser des activités au Maroc », indiquent les médias allemands Hessenschau et Ntv. « Selon une information du comité d'entreprise, les employés du centre de développement de Rüsselsheim ont été menacés, lors de discussions avec le personnel, de transférer leurs tâches au Maroc pour des raisons de coûts »soulignent les médias .
 
«Il y a de plus en plus d'indications que la prochaine réorganisation de Stellantis est non seulement imminente, mais que dans certains domaines, elle est déjà mise en œuvre illégalement sans information préalable, conseil et négociation avec les représentants des salariés», dénoncent les représentants des salariés au comité d’entreprise. Ceux-ci annoncent que «des démarches juridiques ont été engagées» car «leurs droits de codétermination ont été violés». Contacté par les médias, Opel, a fait la « sourde oreille » et  n'a pas souhaité commenter, précise-t-on .
 
La presse allemande rappelle, par ailleurs, que ce genre de décision n’est pas une première pour Stellantis. Celle-ci  avait annoncé la semaine dernière, son intention de séparer les deux usines de production de Rüsselsheim et d'Eisenach d'Opel Automobile GmbH. Les deux infrastructures pourraient bientôt ne plus appartenir à Opel et disposer de leurs propres organisations juridiques et de production.
 
Il est à rappeler que Le 2 septembre, le groupe Stellantis a signé un nouvel accord avec le Maroc, et ce pour renforcer son partenariat industriel entamé en 2015. Cet accord intervient alors que le constructeur avait annoncé la production de l'Opel Rocks-e à Kenitra, aux côtés de la Citroën Ami.