L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






International

Omicron : Les records de contaminations se multiplient en Europe


Rédigé par La rédaction le Mercredi 29 Décembre 2021

Les contaminations grimpent en flèche à travers l'Europe. L'Espagne et la Grèce voient leur taux d'incidence exploser. La France connaît son chiffre le plus élevé de nouvelles contaminations en 24h.



Les gens faisaient la queue mardi, à Madrid, devant les centres de dépistage du Covid-19 alors que l'Espagne enregistrait le plus grand nombre d'infections au coronavirus depuis le début de la pandémie. Certaines régions envisagent de restreindre davantage la vie sociale avant la fin de l'année.

Les autorités sanitaires ont signalé ce lundi 214.619 nouveaux cas depuis jeudi dernier, portant le taux d'incidence à un niveau record de 1206 nouvelles infections pour 100.000 habitants.

Les hospitalisations connaissent aussi une hausse, mais cette fois moins rapide. L'Espagne compte près de 7300 nouvelles hospitalisations lors des 24 dernières heures.

La Grèce a enregistré mardi un nouveau record de cas quotidiens de Covid-19, la preuve d'"une tendance à la hausse du pourcentage de contaminations liées au nouveau variant Omicron", selon les autorités sanitaires.

Les autorités sanitaires ont annoncé 21.657 nouveaux cas du Covid-19 en 24 heures, plus que le double du nombre de cas enregistrés lundi (9284).

Record de contaminations en 24H

Au total, 1.105.885 infections ont été enregistrées depuis l’apparition de la pandémie, dont la majorité à Athènes et à Thessalonique, deuxième ville grecque dans le nord du pays.

Le pays connaît également un nouveau record de contaminations en 24 heures. Selon les derniers chiffres rapportés par Santé Publique France, 179.807 personnes ont contracté la maladie sur le territoire. Le seuil des 100.000 cas avait pourtant été franchi le jour de Noël.

Néanmoins, les hospitalisations stagnent dans l'hexagone. On compte environ 128 patients admis à l'hôpital pour Covid-19 pour 1 million d'habitants, autant qu'il y a une semaine.

Le gouvernement français va autoriser la vente d'autotests dans les supermarchés, vente jusqu'ici qui se faisait uniquement en pharmacie.

Le gouvernement a considéré que face à une demande de tests "sans précédent depuis le début de la crise sanitaire, il y a lieu de diversifier les circuits d'approvisionnements et de ventes des autotests", selon l'arrêté.

Le Danemark a annoncé lundi un nouveau record de cas quotidiens de Covid-19, suggérant que la vague de contaminations liée au nouveau variant Omicron n'a pas encore atteint son pic dans ce pays nordique.

Le nombre de cas annoncés en 24h a atteint un nouveau sommet de 16.164 tests positifs, franchissant pour la première fois la barre des 15.000 depuis le début de la pandémie, selon les données officielles des autorités sanitaires.

Hausse des taux de positivité

Le taux de positivité des tests a dépassé les 12%, là aussi du jamais vu dans le pays nordique de 5,8 millions d'habitants, qui avait décidé mi-décembre de fermer sa vie culturelle et de raccourcir les horaires d'ouvertures des bars et restaurants.

Le Danemark, un des plus équipés du monde pour séquencer les variants, avait annoncé avant Noël que l'Omicron était désormais dominant dans le pays.

Le Royaume-Uni, confronté à une propagation fulgurante du variant Omicron, a enregistré mardi 129 471 cas de Covid-19 supplémentaires en Angleterre et au Pays de Galles, un nouveau record depuis le début de la pandémie.

Le pays, l'un des plus touchés en Europe par la pandémie, a recensé 18 décès supplémentaires en 24H, pour un total de 148.021.

Ces chiffres n'incluent toutefois pas l'Irlande du Nord et l'Ecosse, la collecte des données étant perturbée en raison des vacances. Les autorités écossaises ont de leur côté fait état d'un bilan provisoire de 9360 contaminations supplémentaires mardi.

Le Pays de Galles, l'Irlande du Nord et l'Ecosse ont décrété un durcissement des restrictions après Noël, mais le gouvernement de Boris Johnson, compétent pour l'Angleterre, a décidé de ne pas serrer davantage la vis, s'appuyant notamment sur des études montrant un risque d'hospitalisation plus faible avec le variant Omicron par rapport au Delta dominant jusqu'à récemment.

 


Théâtres, cinémas et autres salles de spectacle restent ouverts en Belgique
 
Les exploitants de lieux culturels en Belgique peuvent pousser un ouf de soulagement. Le Conseil d’État, plus haute juridiction administrative belge, a suspendu la fermeture des théâtres, cinémas et autres salles de spectacle, mardi 28 décembre. Cette mesure sanitaire avait été annoncée la semaine dernière par le Premier ministre,  Alexander De Croo, pour endiguer la propagation du variant Omicron du Covid-19.

Selon la justice belge, les autorités n’ont pas démontré en quoi les salles de spectacle seraient « des lieux particulièrement dangereux » pour la santé et la vie des personnes. Il n’a pas non plus été prouvé qu’elles favoriseraient la propagation du virus, au point d’en ordonner la fermeture. Le gouvernement belge avait décidé le 22 décembre la fermeture des théâtres, salles de spectacle et cinémas, provoquant la colère du monde culturel en Belgique. Plusieurs milliers de personnes, 5000 selon la police, ont manifesté dimanche à Bruxelles pour réclamer le retrait de cette mesure.