L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





International

ONU-Guerre de l’Ukraine : La chine appelle à ne pas laisser le conflit "déborder"


Rédigé par L'Opinion Dimanche 25 Septembre 2022

Pékin appelle l'Ukraine et la Russie à ne pas laisser les effets de la guerre "déborder", alors que Lavrov dénonce une « russophobie occidentale sans précédent, (d’une) ampleur grotesque ».



ONU-Guerre de l’Ukraine : La chine appelle à ne pas laisser le conflit "déborder"
Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi a appelé samedi l'Ukraine et la Russie à ne pas laisser la guerre "déborder", lors de son discours à l'Assemblée générale de l'ONU.

"Nous appelons toutes les parties concernées à empêcher la crise de déborder et à protéger les droits et les intérêts légitimes des pays en développement", a-t-il déclaré, appelant pour une "résolution pacifique". Mercredi, la Chine avait déjà appelé à mettre en place un cessez-le-feu dans la région.

"La priorité est de faciliter des négociations de paix", a-t-il insisté, appelant à une "résolution pacifique de la crise ukrainienne" par l'intermédiaire de discussions "justes et pragmatiques".

La Chine est officiellement neutre mais parfois accusée par les Occidentaux d'être trop conciliante avec la Russie, même si des responsables américains ont fait part d'espoirs mesurés après les déclarations de Pékin cette semaine à l'ONU. Le ministre chinois a d'ailleurs rencontré à New York son homologue ukrainien Dmytro Kouleba, l'assurant que Pékin appelait à respecter "l'intégrité territoriale de tous les pays".

"La solution fondamentale est de répondre aux inquiétudes légitimes concernant la sécurité de toutes les parties, et de construire une architecture de sécurité équilibrée, efficace et durable", a déclaré Wang Yi ce samedi.
 
Lavrov accuse l'Occident d'une russophobie "grotesque"
 
Le ministre russe des Affaires étrangères s'est exprimé lui aussi samedi à la tribune de l'Assemblée générale des Nations unies, d’où il a vivement critiqué l'attitude des pays occidentaux vis-à-vis de la guerre en Ukraine et de Moscou, et en particulier les Etats-Unis.

"La russophobie officielle en Occident est sans précédent, son ampleur est grotesque. On n’a plus honte de dire que l'on souhaite faire disparaître la Russie", déplore encore Sergueï Lavrov.

"Ils n'hésitent pas à déclarer leur intention non seulement d'infliger une défaite militaire à notre pays, mais aussi de détruire la Russie", a-t-il ajouté, ironisant sur les condamnations des "référendums" d'annexion en cours dans plusieurs régions d'Ukraine sous contrôle russe, s'en prenant plus directement aux Etats-Unis. Il a également défendu les "référendums" d'annexion.

"Les pays occidentaux sont soumis aux Etats-Unis, qui ne respectent pas les processus géopolitiques", a-t-il également lancé, accusant Washington et Bruxelles d’avoir provoqué la guerre contre la Russie.

"En se déclarant victorieux de la Guerre froide, Washington s'est érigé quasiment en envoyé de Dieu sur Terre, sans aucun devoir, mais avec le droit sacré d'agir avec impunité n'importe où et n'importe quand", a-t-il déclaré, estimant que les Américains "(essayaient) de faire de l'ensemble du monde leur arrière-cour".

D'autre part, il a demandé une réforme du conseil de sécurité des Nations unies. Il a proposé d'y intégrer l'Inde et le Brésil, et à "élargir la participation des pays africains".



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 8 Février 2023 - 15:37 Iran : "Eagle 44", une base aérienne souterraine







🔴 Top News