L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

OMTPME-HCP: L’emploi des femmes en chiffres


Rédigé par Malak EL ALAMI Dimanche 5 Novembre 2023

Si la femme a désormais sa place dans le monde professionnel, les inégalités salariales persistent encore. Près de 51,2 % des femmes employées gagnent un salaire inférieur à 2800 DH, selon le dernier rapport de l’OMTPME.



Le dernier rapport de l'Observatoire marocain de la très petite, petite et moyenne entreprise (OMTPME) a révélé des disparités criantes entre hommes et femmes dans le monde de l’emploi.
 
En effet, ces disparités sont plus prononcées au niveau des bas salaires. Ainsi, 51,2 % des employées femmes gagnent un salaire inférieur à 2800 DH, contre 40,5 % pour les employés hommes. Casablanca-Settat affiche la proportion la plus élevée de femmes percevant un salaire inférieur à 4.000 dirhams, soit 36%, tandis que les autres régions varient entre 3,1% et 19,5%.
 
Le rapport, qui s’est basé sur un échantillon de 4.456.503 salariés, dont 1.463.032 femmes, a fait état d'une forte présence des femmes dans les secteurs de la santé humaine et de l'action sociale, où 71,4% des employées sont des femmes, de même pour l'enseignement où 69,5% sont des femmes.
 
À mesure que les salaires augmentent, ces proportions ont tendance à s'égaler. Dans ce sens, explique-t-on, près de 14 % des femmes employées perçoivent un salaire supérieur à 10.000 DH dans les grandes entreprises, contre 15,5 % des employés hommes.
 
Cependant, ces chiffres varient entre 3 % et 9 % pour l'emploi féminin et entre 3 % et 8 % pour l'emploi masculin dans les autres catégories d'entreprises.
 
Par régions, Rabat-Salé-Kénitra occupe la première place avec la part des emplois féminins la plus élevée, soit près de 40% de l'effectif déclaré, suivie de Fès-Meknès (38,9%), Tanger-Tétouan-Al Hoceima (38,2 %) et Laâyoune-Sakia El Hamra (17,4%).
 
Panorama
 
Les disparités salariales observées coïncident avec une réalité encore plus dure et préoccupante. En effet, la dernière note du Haut-Commissariat au Plan (HCP) pour le troisième trimestre de 2023 a révélé une augmentation significative du taux de chômage au Maroc. Celui-ci est passé de 11,4% à 13,5% au niveau national. Or, les taux les plus élevés ont été enregistrés parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans (38,2%), mais aussi parmi les femmes, soit près de 19,8%.
 
De plus, le taux d’activité des femmes a reculé de 0,8 point pour s’établir à 18,4% contre 19,3% enregistrés l’année dernière.  De son côté, le taux d’emploi des femmes est passé de 15,9% en 2022 à 14,8% en 2023, soit une baisse de 1,1 point. Rappelons que ce taux a baissé de 39% à 37,4% au niveau national.
 



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 28 Février 2024 - 20:09 Mairie de Rabat: Asmaa Ghlalou démissione







🔴 Top News