L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

OCP - IFC : Une plateforme d’agro-financement pour la sécurité alimentaire en Afrique


Rédigé par Mohamed Elkorri Mercredi 11 Octobre 2023

La Société financière internationale (IFC) et le géant marocain des engrais, le Groupe OCP, ont dévoilé, ce mardi 10 octobre, la création d’une plateforme d’agro-financement. L’initiative vise à mobiliser un capital mixte substantiel de 800 millions de dollars à l’horizon 2030.



La mise en œuvre de cette plateforme incarne l’engagement des deux entités qui vise à construire et à soutenir des systèmes de production et de distribution alimentaires durables à travers le continent africain. «Cette nouvelle plateforme vise à mobiliser 800 millions de dollars de capitaux d’ici 2030 et contribuera au développement des compétences, à la création d’emplois et à la sécurité alimentaire», indique l’OCP dans un communiqué.

Par le biais de cette plateforme, l’OCP et l’IFC aspirent à offrir un accès au financement et à la formation professionnelle, à renforcer 30 chaînes de valeur agricoles en Afrique à travers 60 opérations de financement agricole couvrant différents types de cultures et visant à relever les défis qui freinent la croissance et la résilience du secteur, souligne la même source.

Pourquoi cette plateforme ?

Ce chantier a vu le jour car l’agriculture est vitale pour l’économie africaine, fait savoir l’OCP, rappelant qu’elle contribue à environ 20% du PIB du continent et représente plus de 60% de ses emplois. «Néanmoins, l’Afrique importe encore aujourd’hui une grande partie de ses produits alimentaires, ce qui réduit sa résistance aux chocs extérieurs. La stratégie d’investissement ciblée pour cette nouvelle plateforme de financement agricole soutiendra ainsi la croissance durable du secteur et accroîtra la sécurité alimentaire sur tout le continent», a fait savoir l’OCP.

Dans ce sens, Mostafa Terrab, président-directeur général du Groupe OCP, a mis en exergue les perspectives du Groupe. « Aujourd’hui, nous franchissons une étape majeure vers une transformation agricole africaine qui soit juste, en mobilisant de nouveaux financements majeurs pour les agriculteurs africains et pour les chaînes de valeur qui les soutiennent », a-t-il déclaré. « Ce partenariat entre l’IFC et le Groupe OCP vise à œuvrer pour libérer tout le potentiel de l’Afrique afin qu’elle puisse non seulement se nourrir elle-même, mais également nourrir le monde ».

Positionnement de l’IFC

Makhtar Diop, directeur général de l’IFC, a à son tour exprimé son grand optimisme vis-à-vis de ce chantier qui, selon lui, contribuera significativement à la sécurité alimentaire du continent africain. « L’agriculture est un secteur essentiel pour l’Afrique et nous sommes ravis d’intensifier notre partenariat avec le Groupe OCP pour améliorer la production alimentaire et attirer les investissements sur le continent », a déclaré Makhtar Diop.

« L’IFC et le Groupe OCP fourniront les ressources qui permettront de développer la plateforme. Nous invitons les partenaires animés d’une même vision et les investisseurs à participer à ce projet important et opportun », a-t-il synthétisé.

Effectivement, la nouvelle plateforme développera ainsi un portefeuille d’opérations qui permettront la participation directe ou indirecte de nouveaux investisseurs. Des mesures sociales, économiques et environnementales seront appliquées pour chaque investissement afin d’en déterminer l’impact.

Au-delà du financement…

Outre les financements, des études approfondies sur des chaînes de valeur ciblées seront élaborées afin d’identifier les défis que doit relever le secteur et proposer des solutions adaptées. La plateforme favorisera aussi l’émergence de champions africains et permettra le partage de meilleures pratiques afin que les succès puissent être reproduits dans toute l’Afrique.

La plateforme s’est également associée à Bank of Africa pour améliorer l’accès aux engrais et autres intrants pour les agriculteurs et les agro-industriels africains, et a conçu de nouveaux projets pour soutenir les chaînes de valeur de la noix de cajou et du riz en Côte d’Ivoire.

De nouveaux projets cibleront également d’autres pays, notamment le Cameroun et le Gabon. Le développement de la plateforme s’appuie sur l’expertise d’INNOVX, une plateforme de capital-risque multisectorielle lancée par l’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) dédiée au développement d’entreprises et d’écosystèmes innovants et durables à fort impact local, et sur la connaissance approfondie d’OCP Africa (filiale du Groupe OCP et dédiée au continent).








🔴 Top News