Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Nucléaire iranien : Des avancées malgré la difficulté des négociations


Rédigé par la rédaction le Dimanche 18 Avril 2021

La tâche reste difficile même si des "progrès" ont été réalisés. Les participants au dialogue sur l’accord concernant le nucléaire iranien affichaient samedi un certain optimisme.



Le dialogue entre les représentants de la Chine, de la France, de l'Allemagne, de la Russie, du Royaume-Uni et de l'Iran vise à déterminer quelles sanctions Washington doit lever et quelles mesures Téhéran doit prendre pour revenir au plein respect de l'accord signé en 2015.

De l'issue de ces discussions dépend aussi le retour des États-Unis au sein de l'accord, après le retrait du pays sous le mandat de Donald Trump. Joe Biden a dit vouloir le rejoindre, à condition que la République islamique renoue, elle aussi, avec les engagements nucléaires dont elle s'est progressivement affranchie.

Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères et négociateur a, quant à lui, déclaré que toutes les parties partagent désormais un "objectif final commun". "Nous pensons que les négociations ont atteint un stade où nous pouvons commencer à travailler sur un texte commun, au moins dans les domaines où il y a un consensus", a-t-il ajouté.

Ces discussions surviennent alors que l'Iran a fait monter la pression en lançant sa production d'uranium enrichi à 60%. L'Agence internationale de l'énergie atomique a confirmé que la production avait commencé dans l'installation nucléaire de Natanz. Mais l'Iran dit répondre à "acte de sabotage" survenu sur ce site, que Téhéran attribue à Israël.

Commencer à négocier une levée des sanctions

Par ailleurs, le représentant de la Chine aux pourparlers de Vienne a exhorté samedi toutes les parties à l'accord de 2015, ou Plan d'action global conjoint (JCPOA), à commencer immédiatement à négocier la formule spécifique de levée des sanctions.

Wang Qun, représentant permanent de la Chine auprès des Nations Unies et d'autres organisations internationales à Vienne, a lancé cet appel dans la capitale autrichienne après avoir assisté à un nouveau cycle de réunions de la Commission mixte du JCPOA.

 "La Chine a acquis la claire conviction qu'au cours de ces deux jours, la Commission mixte a repris son cours normal avec un travail productif et constructif", a-t-il estimé. "La Chine maintient que toutes les sanctions américaines devraient être levées immédiatement", qu'il s'agisse des sanctions contre l'Iran ou des mesures de juridiction "à bras long" visant des entités et des personnes tierces, y compris à l'encontre de Chinois, a-t-il fait remarquer.

La Chine considère que la Commission mixte devrait continuer à se concentrer sur le "travail plus substantiel" de la levée des sanctions par le biais des deux principaux processus - les efforts des groupes de travail sur la mise en œuvre nucléaire et la levée des sanctions, et les "pourparlers de proximité" avec les États-Unis, a souligné le diplomate.

Selon lui, la Chine continuera à travailler avec toutes les parties concernées pour inciter les États-Unis et l'Iran à reprendre les négociations sur la mise en œuvre du JCPOA pour obtenir rapidement des résultats tangibles.

  


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Mai 2021 - 13:07 Israël : Péril en la demeure