L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search



International

Niger : L'UA s'oppose à l'idée d'une intervention militaire


Rédigé par L'Opinion Jeudi 17 Août 2023



Niger : L'UA s'oppose à l'idée d'une intervention militaire
L'Union Africaine rejette l'idée d'une intervention militaire au Niger et se désolidarise donc du positionnement de la Cédéao, rapportent plusieurs sources. Depuis le coup d'Etat des putschistes, Dakar, Abuja et Yamoussoukro envisagent l'option militaire.

Alors que l'option d'une intervention militaire est toujours sur la table de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao), l'Union Africaine aurait opté pour un rejet catégorique de l'usage de la force pour rétablir la situation au Niger. 

Selon des informations du média d'investigation Africa Intelligence, au cours d'une réunion d'urgence le 14 août pour statuer sur le règlement du conflit interne au Niger, l'Union Africaine se serait désolidarisée du bellicisme ambiant prôné par la Cédéao. Une information aussi rapportée par Le Monde, qui décrit une réunion «tendue», «interminable», «de plus de dix heures», citant des diplomates. L'organisation devait officialiser sa position le 16 août.

Depuis le coup d'Etat des putschistes le 26 juillet dernier à Niamey, la Cédéao songe à une action militaire, affirmant privilégier la voie diplomatique, mais ayant annoncé le 10 août le déploiement de sa «force en attente», sans davantage de précisions. Or, au sein même des Etats membres, les positions divergent.
Le bloc a déjà été amputé de plusieurs de ses membres après la suspension du Burkina Faso, du Mali et de la Guinée aux mains des militaires insurgés. Hormis le Sénégal, la Côte d'Ivoire et le Nigeria, les autres pays évitent de se prononcer, relate Le Monde.



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 14 Juillet 2024 - 17:51 Palestine : Hamas arrête les négociations







🔴 Top News