Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Nasser Bourita reçu par le président Paul Kagame au Rwanda


Rédigé par A.M le Mardi 26 Octobre 2021

Le Ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l'Étranger, M. Nasser Bourita, a été reçu en audience, mardi à Kigali, par Paul Kagame, Président de la République du Rwanda. Une visite qui intervient à quelques mois du Sommet UA-UE prévu en février à Bruxelles. Nasser Bourita a plaidé pour une mise à jour du partenariat qui réunit l'Union africaine (UA) à l'Union européenne (UE). Détails. Détails.



Lors de cette audience, le président Kagame a fait part de son grand estime et de son amitié pour SM le Roi Mohammed VI, exprimant sa forte admiration pour les nombreuses réalisations accomplies par le Maroc devenu, sous le leadership du Souverain, un modèle de référence en Afrique dans divers domaines.
 
Le chef de l’Etat a également exprimé la détermination du Rwanda de renforcer davantage la coopération multisectorielle liant Rabat et Kigali.
 
Le président rwandais et M. Bourita ont, par ailleurs, échangé sur les questions régionales et internationales d’intérêts communs, où le chef de l’Etat a loué les efforts reconnus déployés par le Maroc pour devenir un pôle de paix et de stabilité en Afrique.

 
M. Bourita effectue une visite au Rwanda à l’occasion de la 2è Réunion ministérielle Union africaine (UA) - Union européenne (UE) préparatoire du prochain Sommet UA-UE prévu en février à Bruxelles, en marge de laquelle il a eu des entretiens bilatéraux avec plusieurs ministres africains et européens des Affaires étrangères. Lors de cette réunion, le chef de la diplomatie marocaine a déclaré que "Notre partenariat ne devrait pas être réduit à adopter des documents et à applaudir des consensus âprement négociés. Mais au contraire, il devrait mesurer le progrès et se féliciter des projets réalisés". 

Evoquant le caractère stratégique du partenariat Afrique-Europe, le ministre a relevé que ce partenariat est né d’une volonté commune de bâtir un espace de dialogue et de coopération pour la sécurité, le développement et la prospérité partagée. Toutefois, bien que ce partenariat ait démontré sa pertinence, M. Bourita a considéré qu'il ne s'agit pas d'une  une fin en soi, notant dans ce sens que "le but ultime reste la réalisation des objectifs-cadres formulés dans les Déclarations du Sommet du Caire d’Avril 2000 et du Sommet d’Abidjan de Novembre 2017".

A cet égard, cette démarche collective a besoin d'un renouvellement, a estimé le chef de la diplomatie marocaine, qui a expliqué que le 6ème Sommet UA-UE, prévu l’année prochaine à Bruxelles, sera l’occasion de donner un nouveau souffle au partenariat Afrique-Europe.