Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Moustaqil: Une association qui œuvre dans la réinsertion des jeunes dans l'éducation et la formation


Rédigé par Anass Machloukh le Mardi 8 Septembre 2020

L’Association Moustaqil, un collectif qui œuvre dans la fortification des capacités des jeunes, a fait le bilan d’une année pleine de réalisations.



L’Association Moustaqil est un collectif citoyen qui œuvre dans la promotion de l’éducation et la formation de la jeunesse. Elle vise à réhabiliter les jeunes n’ayant pas bénéficié de formation ou d’éducation et les faire sortir ainsi des dangers de la délinquance et la déviation.

Dans le cadre d’une tournée effectuée dans 24 villes, 580 jeunes, âgés de 15 à 24 ans, non scolarisés ou ayant interrompu leurs études ont bénéficié cette année des services de l’Association en matière d’écoute et d’accompagnement.

L’association a lancé également un programme baptisé « émergence des Compétences » dont le but est d’assister les jeunes dans la recherche d’emploi. Dans ce sens, le Collectif 'Moustaqil' a formé 360 jeunes dans les domaines des techniques de recherche d'emploi, des langues de la gestion d'entreprise, des médias et de la technologie.

Le collectif œuvre également dans la fortification des compétences intellectuelles de la jeunesse, il a dispensé des cours de droit et d'histoire du Maroc à un grand nombre de jeunes, afin de développer leurs connaissances, d'enrichir leur culture générale et de faire étalage de leurs compétences. De plus, l'Association est venue en aide à 50 jeunes pour bénéficier d’une formation appropriée ou à retourner aux études.

« La situation des jeunes dans le contexte de la pandémie de la Covid-19 est fragile et très inquiétante », estime Maître Mourad Al-Ajouti, avocat au barreau de Casablanca et membre du bureau exécutif de l’Association, qui nous a affirmé « Nombreux sont ceux qui ont besoin d'un accompagnement relatif à leur parcours et d'un soutien psychologique, nous essayons d'impliquer les jeunes cadres pour aider les jeunes entre 15 et 24 ans ».

« Nous présentons aussi aux adhérents des profils de jeunes qui sont issues de milieux défavorisés afin de leur montrer que la réussite est possible malgré les mauvaises conditions sociales », conclut-il.