L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Sport

Mondial de football pour amputés : L’équipe nationale ne jouera pas les demi-finales


Rédigé par A.KITABRI le Jeudi 6 Octobre 2022



Phs Chidmi
Phs Chidmi
Une finale avant terme, telle était la confrontation Maroc-Turquie en quart de finale de la Coupe du monde. Plus que leur qualité technique, c'est leur force mentale et leur solidité qu'il faudra mettre en valeur. Des footballeurs d’un autre genre, de vrais athlètes au sens propre et figuré, qui se dépassent sur l’aire du jeu malgré le corps meurtri. Ce n'est pas facile à faire. Il faut du caractère et de la confiance en soi pour l’oser.
 
Une première mi-temps exclusivement turque
 
 L’équipe nationale était surtout en mode défensif. Dès le coup d’envoi, les Turcs ont mis la pression sur les Marocains qui tentaient de fermer les couloirs et de repousser les assauts. Les Turcs ont failli marquer dès la 5e minute. La pression était tellement forte que Fouad Aasou, coach national, a demandé un premier temps mort pour briser l'élan turc.
 
A la 10e minute, l'équipe turque a confirmé sa domination suite à un contre mené de son propre moitié du terrain. Une combinaison à quatre passes courtes et précises en profondeur  allait permettre aux Turcs d'ouvrir le score par Rahmi. La défense marocaine n’a rien pu faire l’action était bien menée.
 
Réactifs, les Marocains ont eu deux opportunités successives sur deux balles arrêtées. Le gardien turc était bien placé pour dégager sur sa ligne.
 
Les Turcs ont vite repris la pression et l’initiative obligeant les Marocains à être plus défensifs qu’offensifs. Heureusement qu’El Alami, le gardien marocain, s’interposait.
 
Les Turcs  confirment en seconde mi-temps 
 
Après la pause, la première opportunité était marocaine ; le ballon de Mouhcine a frôlé le poteau. Le reste allait être turc.
 
A la  27e minute, le Turc Omer a profité d’un dégagement raté du gardien du but marocain pour doubler le score en faveur de la Turquie.
 
Même  scénario qu’en première période. Les Turcs ont maintenu la pression se créant  une suite d'opportunités qu’ils  ont concrétisée par une exceptionnelle demi-volée à la 34e ramenant le score à 3 buts à0. Un but de toute beauté  qui pourrait être sacré le meilleur de tout le tournoi. L’auteur était un certain Kamal.
 
47e minute. Ilyass Sbiyaâ, sur un effort personnel, a réduit le score (1-3).
 
50e minute. Kamal a inscrit son doublé, le 4e pour son équipe. Score final 4 à1 en faveur des Turcs. Une victoire amplement méritée. 
 
L'équipe nationale avait du mal à s’imposer face à une équipe turque solide physiquement et bien techniquement. On était très loin de la prestation face aux Argentins. Les Turcs étaient les meilleurs. 
 
Ilyass Sbiyaâ a eu un geste regrettable et fâcheux envers l’arbitre après le sifflet final. Il a eu le carton rouge. L’arbitrage n'était pour rien dans la défaite des Marocains.
 










🔴 Top News