L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   
Sport

Mondial 2022 / Maroc - Croatie (0-0): Un brin de regret, mais un premier point est le bienvenu


Rédigé par Mostafa YASSINE le Mercredi 23 Novembre 2022



C’est au stade Al Bayt au nord de Doha que le coup d’envoi a été donné à 11h00 entre le Maroc et la Croatie. Dès les premières touches de balle, Hakim Ziyech parait fébrile et débordé par ses adversaires. Par contre, Boufal a créé des couloirs sur le flanc gauche où malheureusement il n’était pas bien épaulé. A la 17ème minute faute d’Amellah qui aurait pu coûter cher aux coéquipiers de Hakimi, Pirisic a profité pour adresser un tir dangereux qui est passé à côté.

La première occasion franche des Lions de l’Atlas est venue suite à un coup franc direct à la limite de la surface de réparation mal négocié par Ziyech. Les maladresses des marocains se sont multipliées à l’image de la mauvaise passe de Hakimi à la 23ème minute.

Les Croates ont terminé fort cette première mi-temps en créant deux occasions franches pour ouvrir le score, mais Bouno a sauvé sa cage d’un but tout fait au cours du temps additionnel. Mais en général, les deux équipes n’ont pas voulu prendre trop de risques.

Cette première mi-temps peut être résumée par ce commentaire de Mehdi Benatia qui était aux studios de Beinsports France en tant que consultant qui a dit : « Les Marocains n’ont pas su exploiter leur supériorité technique et physique ».

A la reprise, les deux équipes ont voulu faire la différence, mais en dépit d’une possession de balle de 60% pour les Croates, les Marocains se sont montrés disciplinés surtout au niveau de la défense où la charnière centrale assurée par Aguerd et Romain Saïss, bien épaulée par Mazraoui à gauche et Hakimi à droite.

Le remplaçant Yahya Atiallah, qui est rentré à la 60ème minute suite à la blessure de Mazraoui, s’est vite intégré et d’une façon impeccable en assurant une bonne défense et se montrant dangereux en relance. Regragui, en fin tacticien, a procédé à trois autres remplacements en faisant rentrer Ezzelzouli (65’), Hamdallah (81’) et Sabiri (81’) qui a bien assuré en milieu de terrain et les Lions de l’Atlas ont bien tenu jusqu’au coup de sifflet final face à la Croatie qui s’était montrée dangereuse à maintes reprises.

Peut-être que les Marocains ont trop respecté leur adversaire du jour. Ils auraient pu exploiter la faille des Croates qui étaient dépassés physiquement.

L’arbitre argentin de la rencontre, Rapallini, a sifflé la fin du match sur un score de parité qui arrange bien les affaires des deux équipes. Au micro de Beinsports France Walid Regragui a déclaré notamment : « on est tombé sur une belle équipe. On les a peut-être trop respecté. Je félicite mes joueurs pour leur courage, on va continuer à travailler pour le prochain match ».

 








🔴 Top News