L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Modèle ANEER : Un dispositif probant à fort impact local


Rédigé par Yassine Elalami Mercredi 30 Novembre 2022

A l’occasion de ses 25 ans de présence, la Fondation Zakoura, a organisé le 29 novembre à Casablanca une cérémonie de présentation des résultats de l’étude d’impact de son modèle de Préscolaire Communautaire ANEER « 2016-2021 ».



Soucieuse de susciter le débat et l’échange autour de son engagement pour le développement du préscolaire au Maroc, la Fondation Zakoura a présenté, le 29 novembre à Casablanca, les résultats de l’étude d’impact de son modèle de Préscolaire Communautaire ANEER « 2016-2021 », sous le thème « Un préscolaire de qualité c’est possible! ».

Dans une allocution d’ouverture, Jamal Belahrech, président de la FZE, a déclaré que « 490.000 personnes ont bénéficié des programmes de sensibilisation, mené par la Fondation, sur l’environnement, la santé, l’accompagnement des coopératives et des associations », ajoutant que « l’approche intégré des programmes nous permet d’avoir un impact fort localement et d’impliquer l’écosystème dans notre environnement ».

Entre 2016 et 2021, le programme ANEER a permis la formation et l’encadrement de 16.000 enfants, dont 8.014 filles, soit une moyenne de 2.600 enfants intégrés par an. Durant cette même période, le niveau d’appropriation des acquis d’apprentissage a atteint 70% et il est de 74% au niveau de l’appropriation des acquis comportementaux. L’étude révèle également que la moyenne d’absence des enfants est de 0,6%.

« En évaluant notre modèle de préscolaire, nous sommes très fiers de voir aujourd’hui que plus de 70% maîtrisent des savoirs au niveau technique mais aussi au niveau comportemental, de voir que nous avons moins de 0,6% d’absentéisme et, encore une fois, moins de 0,5% de déperdition. Ce sont des chiffres impressionnants et une fierté pour une Fondation qui fête ses 25 ans aujourd’hui », nous a confié Jamal Belahrech.

« Grâce aux Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI relatives à la généralisation du préscolaire, notre fondation est en train de dupliquer son modèle et de contribuer avec ses partenaires, notamment le ministère de tutelle et l’INDH (Initiative nationale pour le développement humain) à élargir son champ d’action, puisque nous sommes présents dans plus de 10 régions avec près de 2.000 écoles et éducatrices», relève-t-il.

« Notre priorité aujourd’hui est la mise en perspective de notre Fondation puisque nous visons d’ici 2028, la réalisation de 12.500 écoles, soit plus que 450.000 enfants qui seront en prés-scolaire », conclut-t-il.

Il convient de noter que cette étude d’impact consistait à adopter une approche participative et itérative en impliquant l’ensemble des parties prenantes, à savoir les parents, les éducatrices, les équipes opérationnelles et pédagogiques, les équipes du pilotage, les enseignants et les associations.
 








🔴 Top News