Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Miyara déterminé à consolider les relations entre la Chambre des Conseillers et le Sénat colombien


Rédigé par La rédaction avec MAP le Vendredi 29 Octobre 2021

Le président de la Chambre des conseillers, M. Naam Miyara a affirmé, jeudi à Rabat, la volonté de consolider les relations avec le Sénat de Colombie en intensifiant les échanges de visites et en insufflant une nouvelle dynamique au groupe d'amitié entre les deux institutions législatives, au service des intérêts communs des deux pays aux niveaux politique, économique et social.



Lors de ses entretiens avec la vice-présidente et ministre des Relations extérieures de la République de Colombie, Mme Marta Lucia Ramírez, en visite officielle au Maroc, Miyara a salué le niveau des relations unissant la Chambre des Conseillers et le Sénat de Colombie, indique un communiqué de la Chambre des conseillers.

Miyara a également salué les relations liant le Royaume du Maroc et la République de Colombie, s'étendant sur plus de quatre décennies et qui se caractérisent par le respect mutuel et la bonne coopération, soulignant que ces relations ont connu une dynamique importante ces dernières années dans le cadre de la grande importance que le Maroc attache à ce pays ami ainsi qu'au développement de ses relations avec les pays d'Amérique latine.

Dans ce contexte, le président de la Chambre des conseillers a rappelé l'importance de la visite historique de Sa Majesté le Roi Mohammed VI dans la région de l'Amérique latine en 2004, et les perspectives prometteuses qu'elle a ouvertes dans le processus de renforcement de la coopération avec les pays d'Amérique latine dans le cadre de la coopération Sud-Sud.

M. Miyara a également salué la position "positive" de la Colombie vis-à-vis de la question de l'intégrité territoriale du Royaume, "étant donné qu'elle soutient la proposition d'autonomie dans le cadre de la souveraineté nationale comme solution définitive à ce différend artificiel", exposant à cette occasion le dossier de la question du Sahara et du développement dans les provinces du Sud, outre les acquis capitalisés par le Maroc dans le processus de la confirmation de la marocanité du Sahara.

De son côté, Mme Ramírez a mis en avant la vision commune des deux pays, notamment en matière de valeurs démocratiques, de paix et de sécurité, appelant à une consolidation des relations bilatérales et à l’échange d’expériences et d’expertises dans les différents domaines économiques et de développements.

Elle a souligné, dans ce sens, la nécessité de tirer profit du positionnement stratégique des deux pays pour l’approfondissement du partenariat bilatéral, étant donné que le Maroc est une porte d’entrée pour la Colombie vers l'Afrique, et la Colombie une plateforme pour le Maroc afin de renforcer son positionnement en Amérique latine.

Lors de cette rencontre, poursuit le communiqué, Mme Lucía Ramírez a exprimé le soutien de son pays à une solution pacifique au conflit artificiel autour du Sahara marocain, louant la proposition marocaine d'autonomie qui est une “solution politique juste”.

La responsable colombienne a également affirmé que des instructions ont été données pour étendre la juridiction consulaire de l’ambassade de Colombie à Rabat sur tout le territoire marocain.

Les deux parties ont convenu, à cette occasion, de poursuivre leurs efforts pour renforcer les relations de coopération parlementaire entre les deux pays et de coordonner au niveau des différents fora internationaux sur les questions d'intérêt commun, conclut le communiqué.

Cette rencontre s’est déroulée en présence de MM. Mohamed Hanin, premier vice-président de la Chambre des conseillers, Ahmed Akhchichine, deuxième vice-président et Mehdi Atmoun, quatrième vice-président, ainsi que Mme Neila Mia Tazi, présidente de la Commission des Affaires étrangères, de la défense nationale et des Marocains résidents à l'étranger.

  


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 27 Novembre 2021 - 19:50 Voici les nouvelles conditions d’accès au Maroc