L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


Conso & Web zone

Meta : Fin des conversations multiplateformes entre Instagram et Facebook


Rédigé par Mariem LEMRAJNI le Mercredi 6 Décembre 2023

Meta met fin à l’interopérabilité entre Instagram et Facebook Messenger à partir de la mi-décembre, un divorce après trois années de fonctionnalité partagée.



À compter de la mi-décembre, une modification majeure affectera les utilisateurs d’Instagram et de Facebook, puisque Meta a choisi de mettre un terme à l’interopérabilité de leurs services de messagerie.
Cette décision implique que les utilisateurs ne pourront plus échanger des messages de manière transparente entre les deux plateformes, marquant ainsi la fin d’une fonctionnalité qui avait simplifié la communication entre les deux applications.

A partir de cette date, il ne sera donc plus possible d’entamer une nouvelle discussion entre les deux services de messagerie, ni de lancer une conversation audio ou vidéo. Toutes les anciennes conversations seront également mises en mode lecture.

En septembre 2020, la fonctionnalité permettant les discussions entre les comptes Instagram et Facebook a été introduite, marquant une étape significative dans la mise en commun de l’infrastructure informatique des deux plateformes.

Certains ont interprété cette démarche comme une tentative visant à complexifier un éventuel démantèlement, une revendication alors exprimée par la Federal Communications Commission (FCC), l’organisme américain de régulation de la concurrence. Cette intégration a renforcé la connectivité entre les deux réseaux sociaux majeurs, soulevant des questions sur les implications potentielles pour la régulation et la concurrence dans le paysage numérique.

Cette nouvelle décision signifie aussi que les utilisateurs ne pourront plus initier de nouvelles discussions interconnectées, et que les conversations existantes basculeront en mode lecture seule, ils devront ainsi reconsidérer leurs habitudes de messagerie et s’adapter à la nouvelle configuration.

Elle intervient dans un contexte où la régulation européenne de Messenger est contestée, avec Meta plaidant pour son exemption en tant que fonctionnalité de Facebook plutôt que comme une plateforme de messagerie autonome.

Le mois dernier, Meta a pris l’initiative de saisir le tribunal de l’Union européenne dans le but d’exclure Messenger du champ d’application de la réglementation. L’entreprise avance l’argument selon lequel ce service ne constitue qu’une partie intégrante de son réseau social Facebook.

Cependant, cette position semble négliger le fait que l’accès à Messenger est limité à travers son application dédiée sur les smartphones. Cette démarche soulève des questions sur la volonté de l’entreprise de se soustraire à la régulation en fragmentant délibérément ses services, ce qui pourrait susciter des préoccupations supplémentaires en matière de transparence et de conformité réglementaire.

La décision de Meta marque la fin d’une collaboration de trois ans au cours de laquelle les utilisateurs ont pu profiter de fonctionnalités partagées entre les deux plateformes. Cette démarche peut être interprétée comme un changement stratégique de l’entreprise, remettant en question la continuité de l’intégration entre ses différentes applications. 



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 25 Février 2024 - 11:00 Partenariat : Dua Lipa se rend à Ourika






🔴 Top News