Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Meknès : 200ème anniversaire de la disparition de Rabbi Raphaël Berdugo


Rédigé par Hassan BENMAHMOUD le Mercredi 29 Septembre 2021

La cité ismaïlienne vient de célébrer le 200ème anniversaire de la disparition de Rabbi Raphael Berdugo, figure incontournable du judaïsme marocain.



Meknès : 200ème anniversaire de la disparition de Rabbi Raphaël Berdugo
Rabbi Raphael Berdugo était un des érudits et continue d’être une grande source d’inspiration pour les rabbins marocains. C’est dans l’enceinte de l’ancien cimetière juif de Meknès, très entretenu par l’Association du Dernier Devoir, que la cérémonie commémorant l’anniversaire de sa disparition a eu lieu, en présence des autorités locales, du président du Conseil régional, fraîchement élu, Abdelouahed El Ansari, du secrétaire général du Conseil des communautés israélites du Maroc, Serge Berdugo, de notables de la communauté juive dans la région et des élus.

Une cérémonie commémorée en marge d’un colloque tenu  simultanément, en visioconférence, de  la présidence en Israël, en commémoration de ce 200ème anniversaire de la disparition  de Rabbi Raphaël Berdugo avec la présence du  président israélien Isaac Herzog, du grand rabbin de Jérusalem Shlomo Amar, de rabbins et d’éminents penseurs. 

Au cimetière juif de Meknès, on a posé «  la Mappa »   sur la sépulture du « Tsadik », l’homme juste,  surnom donné par la communauté au  Rabbi Raphaël Berdugo. 

Pour  le secrétaire général du Conseil des communautés israélites du Maroc, Rabbi Raphaël Berdugo  était l’un des plus illustres rabbins de sa famille connus pour leur piété et leur générosité.

Rabbi Raphaël, fils de Rabbi Mordekhay Berdugo, est né à Meknès, dans une famille de descendants des expulsés de la ville espagnole de Pontevedra.  Surnommé Ha Malakh Raphaël, il consacra toute sa vie à l’étude, vivant dans la plus grande précarité, il eut le privilège de réaliser l’audace talmudique : « Celui qui étudie dans le manque finira par étudier dans l’aisance ».

L’œuvre de Rabbi Raphaël, l’un des rares Rabbins marocains dont tous les livres furent imprimés, est particulièrement novatrice et originale traitant  de nombreux sujets : Halakha, Responsa, Novela, commentaires bibliques et talmudiques. Une traduction en judéo-arabe marocain des textes bibliques reste un chef d’œuvre du Rabbin.

M. Berdugo a mis en exergue l’initiative du Souverain, Amir Al-Mouminine, relative à la réhabilitation des cimetières juifs du Maroc qui a permis la sauvegarde et le réaménagement  de plus 170 nécropoles. Une initiative recueillie avec grande satisfaction par la communauté et  les familles des défunts.

A cette occasion, la communauté juive marocaine et l’assistance ont élevé des prières à l’endroit du Souverain, Amir Al Mouminine, qu’Allah le préserve pour le bonheur de Son peuple.

 
                                                                 Hassan BENMAHMOUD