Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Marrakech-Safi : Un plan d’action pour développer la filière de l’Olive


Rédigé par Mohamed LOKHNATI le Lundi 11 Octobre 2021

L’olivier constitue la principale filière arboricole au niveau de la région Marrakech-Safi, avec une superficie de 235.000 ha, soit 22% de la superficie oléicole nationale.



Marrakech-Safi : Un plan d’action pour développer la filière de l’Olive
En vue de booster davantage le secteur, l’Association Régionale des Producteurs d’Oliviers Marrakech-Safi a tenu mardi dernier au siège de la Direction Régionale de l’Agriculture à Marrakech, une réunion élargie axée sur un ordre du jour de quatre points. Il s’agit selon un membre de bureau, d’une présentation introductive de l’initiative régionale Al-Moutmir dans la région sud, présentation de l’Organisation Interprofessionnelle Marocaine de l’Olive (Interprolive), présentation de l’entreprise française «Céatitis» sur la création d’un produit de lutte contre les insectes dans les domaines agricoles et la réalisation d’une table ronde d’investissements relatif aux résultats de la réunion entre les parties pour la préparation d’un programme d’action.

Les résultats de cette réunion ont abouti - après accord entre toutes les parties - à préparer un plan d’action pour participer au développement du secteur lié à la filière oléicole dans la région, et ce, par l’appui du programme Al Mouthmir à travers la préparation des associations appartenant à la Région Marrakech-Safi, précise la même source.

Il faut rappeler que la filière oléicole, grâce aux capacités qu’elle draine dans la région de Marrakech-Safi, constitue un levier majeur, malgré les changements climatiques enregistrés ces dernières années dans cette partie du territoire national, principalement caractérisée par un déclin dans les précipitations.

Le développement du produit dans la région Marrakech-Safi, relève une source responsable de la DRA, est dû aux efforts consentis par la plupart des acteurs dans le cadre du Plan Maroc Vert, qui a permis l’extension des oliveraies sur une superficie de 71.300 hectares pour atteindre 245 mille hectares en 2020, contre 173.650 hectares en 2008, soit une augmentation d’environ 41%.

La filière oléicole a également bénéficié au niveau régional d’importants investissements dans le cadre de 66 projets d’un coût total de 2,5 milliards de dirhams, qui ont permis l’émergence d’exploitations oléicoles modernes ayant un impact positif sur la région en termes de performance et de qualité, a-t-on ajouté.

Force est de rappeler aussi que dans le cadre du plan agricole régional, le secteur a bénéficié d’investissements importants, ce qui a permis à la région de bénéficier de 510 unités de transformations d’olives et 23 conserveries, contribuant ainsi à hauteur de 20% à la production nationale, avec une superficie de production estimée à 24%, sachant que la région Marrakech-Safi occupe la première place des exportations nationales des olives en conserve, avec 52%, fait-on savoir des mêmes sources.


Mohamed LOKHNATI