L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


L'Opinion

Marocanité du Sahara : La France avance timidement, mais avance quand même !


Rédigé par Anass MACHLOUKH le Mardi 27 Février 2024



Marocanité du Sahara : La France avance timidement, mais avance quand même !
Chargé par le président Emmanuel Macron d’amorcer une dynamique de réconciliation entre le Maroc et la France après une série de crises qui ont refroidi l’axe Paris-Rabat, le ministre français des Affaires étrangères, Stéphane Séjourné, s’est rendu au Maroc dans l’espoir d’enterrer la hache de guerre. 

À l’issue d’un bref tête-à-tête avec son homologue marocain, Nasser Bourita, le nouveau patron du Quai d’Orsay, qui lui-même avait contribué à l’intensification de la crise alors qu’il était eurodéputé, a réitéré ses promesses de faire « avancer » la position de Paris sur le Sahara marocain. Dans ses déclarations calculées au centuple, Séjourné, qui a repris les mêmes éléments de langage utilisés par différents diplomates français durant ces derniers mois, a réaffirmé la volonté de Macron «d’approfondir dans les prochains mois» le lien « exceptionnel » entre les deux pays.

Paris prône un projet de partenariat « d’avant-garde » pour les 30 ans à venir. Une vision pragmatique de la diplomatie française qui réalise l’échec de son mauvais pari sur le régime des généraux. Sauf que ce choix ne peut se faire qu’en sacrifiant l’Algérie et en abandonnant une fois pour toutes le pari perdu de Macron. 

Maintenant que l’Algérie vacille aussi bien au Sahel que dans ses relations avec la Russie, suite à la déconvenue des BRICS, le Maroc se retrouve en bonne position pour négocier les conditions de ses relations diplomatiques, d’autant que son influence est grandissante dans la région. 

Chassée du Sahel, la France comprend bien que la route de l’Afrique passe par le Maroc, au moment où l’Algérie plonge dans l’incertitude à l’approche des élections présidentielles qui s’annoncent, d’ores et déjà, porteuses d’instabilité. Les prochains jours nous diront si Paris tiendra ses promesses. Et comme dirait un bon vieux proverbe français : « Une action vaut mille mots» !







🔴 Top News