Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Marocains bloqués à l'étranger : Plus de 900 personnes arrivées à Marrakech


Rédigé par La rédaction avec MAP le Samedi 27 Juin 2020

Un total de 917 Marocains, tous âges confondus, sont arrivés, vendredi, à l'Aéroport international Marrakech-Menara à bord de six vols, opérés dans le cadre du rapatriement des citoyens bloqués à l'étranger.



Marocains bloqués à l'étranger : Plus de 900 personnes arrivées à Marrakech
Six avions de la Royal Air Maroc (RAM), avec entre 147 et 160 personnes à bord de chacun, ont atterri successivement à l'Aéroport international de la cité ocre, en provenance de la Grande Bretagne (un vol), de la France (trois vols), des Pays-Bas (un vol) et de la Côte d'Ivoire et du Sénégal (un vol). L'opération de rapatriement s'est déroulée dans le respect total des mesures de précaution décrétées et du protocole sanitaire en vigueur, sous la supervision de l'ensemble des services concernés.
 
A leur arrivée, ces Marocains, munis de leurs masques de protection, ont effectué les formalités douanières et récupéré leurs bagages de manière fluide et ordonnée et ce, en veillant au respect de la distanciation physique et à l'utilisation des gels hydroalcooliques mis à leur disposition à travers des distributeurs au niveau des différents espaces d'accueil, a constaté sur place une équipe de la MAP.
 
Le dispositif de l'ensemble des services intervenants a été renforcé, à cette occasion, afin que le temps de passage de ces Marocains rapatriés soit le plus court possible, de même que toutes les mesures nécessaires ont été prises pour faciliter les formalités douanières et permettre aux bénéficiaires de cette opération de récupérer leurs bagages.
 
Par la suite, ces citoyens ont embarqué à bord de bus à destination de huit établissements hôteliers de la ville, où ils bénéficieront de tests de dépistage de la Covid-19 et seront confinés conformément au protocole sanitaire en vigueur.