Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Marocains Résidant à l’Étranger : des facilités pour l’obtention des CNIE


Rédigé par Safaa KSAANI le Mardi 2 Juin 2020

Pour renouveler leurs passeports, les MRE, présents sur le territoire national, dont les CIN ont expiré, pourront se faire établir leurs CNIE.



Marocains Résidant à l’Étranger : des facilités pour l’obtention des CNIE
Après plus de deux mois de présence sur le territoire national, état d’urgence sanitaire et confinement obligent, des Marocains résidant à l’Etranger ont vu leurs CIN expirer, alors qu’ils doivent renouveler également leurs passeports. Pour leur permettre l’obtention de passeports biométriques et rejoindre leurs pays de résidence, la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) leur permet de bénéficier de façon exceptionnelle de l’établissement de Cartes Nationales d’Identité Électronique (CNIE).

Dans un communiqué, la DGSN indique que cette opération vise à confectionner les CNIE au profit de tous les citoyens marocains résidant habituellement à l’étranger, étant donné qu’il s’agit d’un document de base et de référence dans la procédure de renouvellement des passeports biométriques qui ont expiré durant la période de fermeture des postes frontaliers du Royaume, en raison des mesures de précautions adoptées pour freiner la propagation de l’épidémie. 

Jointe par nos soins, une source de la DGSN nous a affirmé que cette opération concerne «exclusivement» les personnes dont les cartes d’identité sont arrivées à expiration.

La DGSN s’emploiera à assurer toutes les facilitations nécessaires à l’accomplissement de cette opération exceptionnelle, ajoute la même source, précisant qu’elle a également entamé des opérations de coordination avec les services gouvernementaux compétents pour faciliter l’obtention des attestations d’immatriculation consulaire au profit des citoyens qui ne peuvent pas obtenir ce document qui fait foi de certificat de résidence ou de domicile.

Cette opération intervient deux semaines après le lancement de l’opération exceptionnelle pour l’établissement des CNIE au profit des élèves candidats à l’examen du baccalauréat au titre de l’année 2019- 2020.

A cet effet, pour assurer la sécurité des usagers et des fonctionnaires de police conformément aux obligations relatives à l’application de l’état d’urgence sanitaire pour lutter contre la propagation de Covid-19, la DGSN affirme qu’elle veillera à réunir et respecter toutes les conditions sanitaires et les règles de distanciation sociale.

Par ailleurs, le nombre des Marocains installés dans des pays étrangers, contraints de rester au Maroc à cause de la fermeture des frontières, est estimé à 1300 (selon certains médias) individus. Ils ont là une occasion de profiter plus longtemps de la compagnie de leurs familles, tout en se faisant munir avec grande facilité de documents indispensables.

3 questions à Hadj Chafiq, Coordinateur du Parti de l’Istiqlal Europe

Hadj Chafiq
Hadj Chafiq
« Les consulats n’ont pas encore reçu de note de service »

- Les Marocains Résidant à l’Etranger (MRE), dont les CIN ont expiré, pourront se faire établir leurs CNIE. Qu’en est-il des MRE présents actuellement dans les pays d’accueil ?

- Normalement, les Marocains Résidant à l’Étranger ont la latitude de faire une demande de renouvellement de leur Carte Nationale d’Identité auprès des services consulaires en fournissant leur CIN expirée et les documents nécessaires. Concernant la nouvelle pièce d’identité, en l’occurrence la CNIE, les services consulaires n’ont pas encore reçu de note de service à ce titre.

-Y-a-t-il des informations qui circulent dans les couloirs concernant la date du lancement de l’opération Marhaba 2020 ?
- A ma connaissance, selon un média espagnol, les MRE ne pourront pas se rendre en juin cette année au Maroc, comme d’habitude. Bien sûr à cause de la pandémie du covid-19. Leur retour dans le royaume pour profiter des vacances estivales ne serait probablement possible qu’à partir du 15 juillet. Pour l’heure, aucune information n’a été communiquée au sujet de l’opération Marhaba 2020.

- A combien estime-t-on le nombre des MRE bloqués au Maroc ? Et qu’est-il prévu pour les aider, notamment ceux parmi eux qui auront perdu leur emploi ?
- De nombreux MRE bloqués au royaume ne sont pas déclarés auprès des services consulaires. Ils sont donc plus nombreux que 1.300 individus. Concernant les MRE ayant perdu leur emploi, il y a un système de prise en charge par les pays d’accueil. Il faut savoir que même sur le territoire européen il y a des MRE qui ont perdu leur emploi.
Recueillis par S. K.