Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Maroc-RD Congo: Pour Halilhodzic "rien n'est encore gagné"


Rédigé par la rédaction (avec MAP) le Lundi 28 Mars 2022



 Le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, s’est dit confiant quant à la capacité de l’équipe marocaine à décrocher sa qualification pour la Coupe du monde de football (Qatar-2022), lors de sa confrontation avec la RD Congo, mardi soir au complexe sportif Mohammed V de Casablanca, tout en soulignant que "rien n’est encore gagné".

« Je suis optimiste et j’espère qu’on fêtera ensemble la qualification, mais ce n’est pas encore gagné », a dit Halilhodzic lors de la conférence de presse d’avant-match, tenue lundi au complexe sportif Mohammed V à Casablanca.

L’équipe nationale jouera mardi un match historique, a-t-il noté, relevant que ce genre de rencontres ne se répètent qu’une seule fois chaque quatre ans.

« On a ramené un résultat positif de Kinshasa, mais on pouvait faire mieux », a-t-il reconnu, ajoutant: «J’ai compris que je peux compter sur beaucoup de joueurs. La force de cette équipe est son collectif ».

« On n’a pas une équipe type. Le football est imprévisible, on peut anticiper mais pas toujours », a-t-il nuancé, ajoutant « pour moi, il n’y a pas de onze titulaires indiscutables ».

« Nous serons en pleine confiance et c’est dommage de rater cette occasion et décevoir le public marocain. On subit une grande pression, mais nous en sommes conscients », a-t-il soutenu.

Le sélectionneur national a expliqué que la préparation psychologique pour cette rencontre est « primordiale », assurant avoir eu des discussions individuelles avec plusieurs joueurs.

« Les joueurs sont déterminés à s’imposer demain. Ils savent ce que je demande et j’ai pleine confiance en eux. Ils ont une chance unique pour aller jouer au Mondial », a-t-il noté.

S’agissant de l’adversaire des Lions de l’Atlas, le sélectionneur national a relevé que la RDC ne s’est pas qualifiée au mondial depuis 48 ans et ne viendra pas au Maroc en promenade de santé.

« La RDC dispose d’une bonne équipe avec d’excellents joueurs. Le match ne sera pas facile. Il faut rester organisé et déterminé », a-t-il dit.

« Je demande au public de soutenir l’équipe nationale jusqu’au bout. Je connais le Complexe sportif Mohammed V. Ce n’est pas facile d’y évoluer », a-t-il encore souligné, formulant l’espoir de pouvoir « fêter ensemble cette qualification ».

Revenant sur la convocation du portier Mehdi Benabid, il a fait savoir que Réda Tagnaouti se sentait un peu mal et que c’est pour cette raison que Mehdi a été rappelé en renfort.

Pour Abdessamad Zelzouli, il a indiqué que ce joueur s’est vite intégré au sein du groupe et qu’il est un "joueur d’avenir".

« C’est un joueur pour l’avenir. Il a beaucoup de talent. Il s’est rapidement intégré avec l’équipe nationale », a-t-il ajouté.

De son côté, le défenseur Naif Aguered a indiqué que « jouer le Mondial était un rêve d’enfant. Demain, nous donnerons le maximum pour offrir la qualification au peuple marocain ».

« A l’aller, l’envie a été là de l’emporter, tous les joueurs ont donné le maximum », a-t-il dit, notant que "les joueurs savent que l’ambiance sera fantastique à Casablanca et que la pression sera positive".

Le Maroc a ramené un précieux nul (1-1) vendredi du stade des Martyrs, à Kinshasa, au match « aller ». En cas de qualification, les Lions de l’Atlas signeront leur deuxième apparition d’affilée au mondial, la sixième au total.