L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


   



Actu Maroc

Maroc-Pays-Bas : un nouveau traité d’extradition en cours de négociation


Rédigé par Anass Machloukh le Vendredi 17 Décembre 2021

Rabat et Amsterdam seraient en cours de négociation d’un nouveau traité d’extradition. Les deux pays veulent mieux coopérer dans le domaine migratoire et mieux gérer le retour des migrants en situation irrégulière. Détails.




Le Maroc et les Pays-Bas semblent aller de l’avant dans leurs relations bilatérales, tournant ainsi la page de la crise diplomatique qui les a opposés durant les années précédentes. Rabat et Amsterdam seraient en cours de négociation d’un nouveau traité d’extradition, annonce le média hollandais NRC, sur la base d’une lettre envoyée par le Chef de la diplomatie Ben Knapen à la Chambre des représentants.

En effet, ce traité, négocié à la demande du Maroc, touche les questions de sécurité et de justice, fait savoir la même source, qui ajoute qu’il s’inscrit dans le cadre d’un plan plus large entre les Pays-Bas et le Maroc qui ont convenu en juillet de « renforcer le dialogue et la coopération sur des sujets d’intérêt mutuel ».

Parmi les questions sensibles qui seront abordées : la coopération migratoire. L’objectif du nouveau traité d’extradition est d’améliorer la « coopération en matière de retour ». Il s’agit de mieux de coordonner le retour des ressortissants marocains refoulés des pays bas par décision de justice. À cet égard, “les Pays-Bas et le Maroc ont mis en place un comité mixte pour discuter de l’Agenda migratoire”, selon la même source.

Rappelons qu’en juillet dernier, le Maroc et les Pays-Bas ont signé un plan d’action en vue de renforcer la coopération bilatérale sur la base d’un respect mutuel. Les deux pays avaient abouti à des compromis sur plusieurs dossiers épineux qui les avaient opposés, à savoir le financement des ONG et l'ingérence dans les affaires de politique intérieure. La position ambiguë des Pays-Bas sur le Hirak du RIf et l’affaire de Saïd Chaou avaient également exacerbé la tension entre les deux pays.  








🔴 Top News











 
Other