L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






Actu Maroc

Maroc - Israël : Une délégation de l'UM6P visite l'Université hébraïque de Jérusalem


Rédigé par Safaa KSAANI le Samedi 2 Avril 2022

Une délégation de haut niveau de l'Université polytechnique Mohammed VI (UM6P) a visité Israël, cette semaine. L'établissement cherche à «créer une faculté de médecine et une école de pharmacie», selon Jewish News Syndicate (JNS).



La coopération universitaire entre Israël et le Maroc a atteint un point culminant cette semaine suite à la visite d'une délégation de haut niveau de l'Université polytechnique Mohammed VI (UM6P) du Maroc à l'Université hébraïque de Jérusalem, rapporte Jewish News Syndicate (JNS).

En vue de créer une faculté de médecine et une école de pharmacie, les représentants de l'UM6P ont rencontré le professeur Dina Ben-Yehuda, doyenne de la faculté de médecine de l'Université hébraïque-Hadassah, pour savoir comment l'école israélienne prépare ses futurs médecins à une carrière basée sur la médecine computationnelle et l'intelligence artificielle. 

«Ces discussions s'inscrivent dans une nouvelle dynamique dans les relations entre le Royaume du Maroc et Israël. Après avoir mis en place le cadre de collaboration, nous lançons maintenant une nouvelle étape pour réunir des chercheurs et des scientifiques des deux côtés pour discuter de projets concrets dans les domaines de l'agriculture, de la durabilité, de la santé et de la haute technologie», a confié Hicham El Habti, président de l'UM6P.

De son côté, le président de l'université israélienne, Asher Cohen a noté que les responsables attendent «avec impatience les nombreuses façons dont cette collaboration profitera [aux] deux pays et à la région dans son ensemble».

Par ailleurs, cette visite est basée sur un accord signé entre les deux universités en août dernier pour «collaborer dans des domaines d'intérêt mutuel, à savoir l'agriculture, les affaires, la pharmacologie, les sciences naturelles, les mathématiques et l'ingénierie informatique», souligne JNS.