Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Maroc/Angola : Vers le renforcement de la coopération économiques entre les deux pays


Rédigé par La rédaction avec MAP le Dimanche 25 Avril 2021

Le Maroc est décidé à promouvoir les relations économiques et commerciales avec l’Angola, connu pour être l'un des allié historique du front du polisario.



S'exprimant samedi, lors d’une rencontre à Luanda avec le président du Conseil d’Administration de l’Agence d'investissement privé et de promotion des exportations (AIPEX), l’ambassadrice du Royaume en Angola, Saadia El Alaoui a affirmé que les deux pays sont déterminés à soutenir la coopération entre les opérateurs économiques.

Les discussions ont porté également sur les moyens devant permettre de booster davantage les investissements entre les deux pays, en mettant à profit les avantage du Programme de développement de l’AIPEX et du Programme d'appui à la production, à la diversification des exportations et au remplacement des importations (PRODESI), a déclaré Mme El Alaoui à la MAP.

«Nous avons passé en revue les projets existants et ceux qui sont en cours d’élaboration entre des opérateurs du Maroc et de l’Angola», a ajouté la diplomate qui a saisi cette occasion pour présenter les atouts du Royaume en termes d’investissement et des infrastructures et montrer sa forte présence en Afrique à travers des opérateurs privés marocains qui s’activent dans plusieurs domaines d’activités économiques.

Elle a, toutefois, souligné que la présence des opérateurs marocains en Angola demeure encore un chantier important qui nécessite de mutualiser les efforts pour concrétiser des partenariats gagnant-gagnant.

Lors de cette rencontre, les deux parties ont souligné l’importance de l’accélération du processus de signature de plusieurs projets d’accords de nature économique et commerciale, ayant été paraphés et finalisés sur le plan technique.

Ces projets d’accords servent de cadre juridique garantissant plus de sécurité juridique tels que les accords sur la non-double imposition, les accords relatifs aux services aériens, l’accord portant sur l'encouragement et la protection réciproque des investissements, le mémorandum de coopération commerciale et le protocole d'accord de coopération industrielle.

Mme El Alaoui et M. da Silva ont de même passé en revue l’état d’avancement de certains projets portés par des opérateurs marocains établis en Angola.