Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Maroc-Allemagne : vers un "Come-Back" de l'Ambassadeur de Berlin à Rabat


Rédigé par Anass Machloukh le Samedi 8 Janvier 2022

Après des mois de suspension du poste d'ambassadeur de l'Allemagne à Rabat, Berlin s'apprête à nommer un nouveau Chef de sa mission diplomatique au Maroc pour succéder à Götz Schmidt-Bremme. Détails.



 Maroc-Allemagne : vers un "Come-Back" de l'Ambassadeur de Berlin à Rabat

Suite à la réconciliation entre le Maroc et l'Allemagne, les relations diplomatiques reprennent leur cours normal. Après le départ de l'ex-ambassadeur Götz Schmidt-Bremme, la mission diplomatique allemande à Rabat pourrait bientôt avoir un nouveau Chef. Berlin se prépare à nommer un nouvel ambassadeur à Rabat, c'est ce qu'a laissé entendre le porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères, Christofer Burger, dont les propos tenus lors d'une conférence de presse, ont été relayés par l'Agence EFE.

Le porte-voix d'Annalena Baerbock a déclaré qu’il était dans l’intérêt de l’Allemagne et du Maroc de maintenir « les relations diplomatiques très larges et bonnes », ajoutant que Berlin célèbre « les mesures prises maintenant pour mettre fin à la crise diplomatique ».

Selon Christofer Burger, la meilleure façon de « clarifier les attentes mutuelles » est le dialogue, qui « pourrait être intensifié par le retour rapide de l’ambassadeur allemand désigné si son accréditation est acceptée. 

Sur la question du statut du Sahara Occidental, Burger a noté que la position de l’Allemagne n’a pas changé et reste alignée à celles de l’Union européenne et de l’ONU. À cet égard, il a réitéré que l’Allemagne continue d’appuyer la recherche d’une « solution politique juste, durable et acceptable, telle qu’envisagée par les Nations unies ». « Le plan d’autonomie proposé par le Maroc en 2007 peut être une contribution importante pour se rapprocher d’une solution », a-t-il ajouté.

Rappelons que Rabat et Berlin ont définitivement tourné la page de la brouille diplomatique qui a duré des mois. Le nouveau gouvernement d'Olaf Schulz a pris l'initiative en publiant une déclaration louangeuse à l'égard du Royaume en saluant le plan d'autonomie proposé par le Maroc qu'il a jugé important. Le président allemand, Frank-Walter Steinmeier, a ensuite invité officiellement SM le Roi pour une "visite d'Etat". Dans sa lettre adressée au Souverain, le Chef d'Etat allemand a salué les vastes réformes menées sous la conduite de Sa Majesté le Roi » Mohammed VI, et a fait part de "sa reconnaissance pour son engagement actif pour le processus de paix en Libye". 


  


Dans la même rubrique :
< >