L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal






Actu Maroc

Maroc-Allemagne : vers la consolidation d’une agriculture résiliente


Rédigé par Kawtar Chaat le Jeudi 24 Mars 2022

Dans le but de décrypter les différents enjeux et capacités de développement du secteur agroalimentaire marocain, la Chambre allemande de Commerce et d’Industrie au Maroc a organisé, jeudi 24 mars à Casablanca, la conférence Business Talks « The Future of Food ».



Représentant environ 20% du PIB et autant des exportations du Royaume, l’agroalimentaire demeure l’un des moteurs de l’économie marocaine. Grâce à la productivité des secteurs agricole et agroalimentaire, le Maroc a pu faire face à la crise sanitaire du Covid-19 et s’est affirmé comme exportateur clé vers l’Union européenne.

 

Ces avancées ont été au cœur de la conférence Business Talks « The Future of Food », organisée par la Chambre allemande de Commerce et d’Industrie au Maroc (AHK), avec le soutien de l’Initiative spéciale Formation et emploi du ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement (BMZ) mise en œuvre, entre autres, par la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH, en coopération avec le ministère de l’Industrie et du Commerce.

 

Cet événement qui s'est tenu en présence de Saida Ouarzane, cheffe de division de l’agrégation, de l'Agence pour le Développement agricole, Kaoutar Filali, directrice du Cluster MENARA, Zhor Lahlou Alaoui, directrice développement - Cartier Saada SA, Martin Baumgart, chef de mission - Dialogue Technique Agricole et Forestier maroco- allemand, Martin Ahrens, chef des projets internationaux - Production / Ventes - Gemüsering Stuttgart GmbH, ainsi que Andreas Wenzel, DG de la Chambre allemande de Commerce et d’Industrie au Maroc, a dressé un état des lieux du secteur agroalimentaire au Maroc, tout en ouvrant le débat sur les nouvelles perspectives de développement de la filière, intégrant à la fois l’impératif environnemental et celui de l’inclusivité.

 

Malgré la brave résilience de l'agroalimentaire marocain face aux implications de la conjoncture sanitaire, ce secteur, ainsi que son potentiel relatif à la transformation alimentaire font face à plusieurs défis, dont la sécheresse et la raréfaction croissante de ressources en eau, et le conflit russo-ukrainien a profondément impacté le secteur, à cause de la hausse des prix des matières premières, a indiqué Zhor Lahlou Alaoui, directrice développement - Cartier Saada SA.

 

Les intervenants ont, par ailleurs, mis en lumière la résilience des acteurs de ce secteur, et des politiques agricoles adoptées par le Maroc. Les stratégies de développement de l'agriculture marocaine visent à assurer la sécurité alimentaire, favoriser l'inclusion financière, et réduire la vulnérabilité liée à la sécheresse des productions agricoles.

 

Dans ce sillage, Lahlou Allaoui a appelé à la consolidation d'une agriculture résiliente au changement climatique afin d’assurer la sécurité alimentaire garantir une gestion durable des ressources naturelles

 

L'événement a également connu la participation d’autres représentants d’organismes privés et publics, dont l’Agence pour le Développement Agricole (ADA)FIMA Bio, le Cluster MENARA et le Cluster Valbiom.

 









🔴 Top News