L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


L'Opinion

Maroc-Algérie : Ce que l’Histoire retiendra !


Rédigé par Saâd JAFRI le Lundi 31 Juillet 2023



Maroc-Algérie : Ce que l’Histoire retiendra !
Le 24 août 2021, Ramtane Lamamra, ex-ministre algérien des Affaires étrangères déchu, avait convoqué une conférence de presse pour annoncer la rupture des relations diplomatiques avec le Maroc, dans un contexte où le Royaume multipliait les victoires diplomatiques. Une décision, d’essence unilatérale, justifiée par de présumées «actions hostiles, inamicales et malveillantes que le Royaume du Maroc n’a jamais cessé de mener à l’encontre de l’Algérie, et ce, depuis l’indépendance».

Cependant, malgré la prise de position infondée du régime des généraux, SM le Roi Mohammed VI avait tendu sa main amicale pour apaiser les rancœurs et fixer le cap vers un avenir mutuellement profitable à deux pays «jumeaux» que tout devrait rassembler, plutôt que dissembler. En vain ! Une année plus tard, le Souverain a envoyé, de nouveau, un message d’amitié clair au voisin de l’Est, dans un contexte ponctué par une crise économique ravageuse, où l’union entre les pays de la région est de mise. Toutefois, Alger n’a pas manqué de botter en touche, réduisant à néant les espoirs d’une éventuelle intégration régionale, qui serait bénéfique à tout le Maghreb et même au continent.

Pire, il a décidé de lâcher sa machine propagandiste pour dénigrer le Maroc, son peuple et son Roi, dans l’espoir de manipuler l’opinion publique et détourner les regards de la crise structurelle dont souffre le pays. Samedi dernier, le Souverain a lancé pour la énième fois une invitation sincère et directe aux dirigeants algériens pour reconstruire les liens solides entre deux pays voisins liés par l’Histoire, la géographie, le sang, la religion et la culture. Mais, hélas, l’initiative Royale n’a encore suscité aucune réponse ou réaction officielle du côté de l’Est.

N’en déplaise à certains, le Royaume continuera de tendre sa main à sa sœur jumelle, car son ambition est de voir une véritable intégration régionale, synonyme de développement rapide et pérenne. Mais ceci dit, l’Histoire retiendra qu’au moment où le Royaume est tourné vers l’avenir, sans complexes, en laissant derrière les vicissitudes du passé, le régime algérien ne démord pas de rejeter la voie d’un apaisement salvateur pour son peuple et pour toute la région.



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 28 Février 2024 - 15:28 Et si on ne célébrait plus le 8 mars…






🔴 Top News