L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal




Actu Maroc

Marché immobilier : Les prix en baisse de 0,3% au 1er trimestre 2022


Rédigé par L'Opinion le Mercredi 18 Mai 2022

Au 1er trimestre 2022, l’indice des prix des actifs immobiliers (villas, appartements, locaux commerciaux, bureaux) et les transactions ont reculé respectivement de 0,3% et 10,5%.



Marché immobilier : Les prix en baisse de 0,3% au 1er trimestre 2022
Bank Al Maghrib (BAM) vient de publier, en partenariat avec l’Agence Nationale de la Conservation Foncière du Cadastre et de la Cartographie (ANCFCC), l’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) du 1er  trimestre 2022.

Par rapport au trimestre précédent, l’indice affiche une baisse des prix de 0,3%. Le nombre global des transactions a marqué, quant à lui, un repli de 10,5%, souligne BAM dans ans une publication retraçant la tendance globale du marché immobilier au cours du 1er trimestre 2022.

Par rapport au 4ème trimestre 2021, l’indice des prix affiche un léger repli de 0,3%. Une évolution qui a concerné les prix du résidentiel (villas, appartements) et les biens à usage professionnel (locaux commerciaux, bureaux) qui ont baissé de 3,7% et 2,5% respectivement.

En revanche, les prix des terrains sont restés inchangés alors que les transactions ont baissé de 11,2% d’un trimestre à l’autre. En glissement annuel, les prix du foncier se sont repliés de 2,9%, et le nombre de transactions a reculé de 15,7%, précise BAM.

En parallèle, le nombre de transactions a marqué un repli de 10,5%, avec des baisses de 9,8% pour le résidentiel, de 11,2% pour les terrains et de 13,5% pour les biens à usage professionnel.

En glissement annuel, l’IPAI s’est déprécié de 4,9% par rapport à 1er trimestre 2021 résultat des diminutions de 5,8% pour le résidentiel, de 2,9% pour les terrains et de 8,6% pour les biens à usage professionnel. Pour ce qui est du nombre de transactions, il a baissé de 9,3%, reflétant les replis des ventes des biens résidentiels (villas, appartements) de 6,6%, des terrains de 15,7% et des biens à usage professionnel (locaux commerciaux, bureaux) de 11,9%.
 
Les prix grimpent à Marrakech
 
Par villes, BAM et l'ANCFCC soulignent que les prix se sont repliés à Casablanca de 1% d’un trimestre à l’autre, résultat des baisses de 0,1% pour le résidentiel, de 1,6% pour les terrains et de 6,3% pour les actifs à usage professionnel. Concernant les ventes, elles ont marqué un recul de 16,2%, reflétant des baisses des transactions des biens résidentiels (19,1%) et des terrains (15,7%) et une hausse de celles des actifs à usage professionnel (2,3%).

De même, à Rabat, les prix ont marqué un repli de 1,8%, recouvrant des diminutions des prix des biens résidentiels (1,6%) et des terrains (10,8%) et une hausse de ceux des actifs à usage professionnel (14,9%). Idem pour les transactions puisqu’elles ont reculé de 22,6%, traduisant le repli des ventes des biens résidentiels (21,9%), des terrains (35,3%) et des biens à usage professionnel (18,2%).

A Tanger aussi, l’indice des prix a reculé de 0,7%, en lien avec les baisses de 1,1% pour le résidentiel et de 5,7% pour les actifs à usage professionnel et la hausse de 0,3% pour les terrains. Pour leur part, les ventes ont baissé de 5,3%, recouvrant un repli de 5,5% des biens résidentiels et de 28,7% des biens à usage professionnel et une hausse de 11,7% des terrains.

A l’inverse, à Marrakech, les prix ont augmenté de 2% d’un trimestre à l’autre, en relation avec la hausse de 0,3% des prix des biens résidentiels et de 3,6% de ceux des terrains. Les prix des actifs à usage professionnels ayant, en revanche, baissé de 2,1%. En parallèle, les transactions ont marqué une baisse de 16,1%, reflétant celle de l’ensemble des catégories de biens avec 16,6% pour les biens résidentiels, 15,5% pour les terrains et 12,9% pour les biens à usage professionnel.
 








🔴 Top News