Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Régions

Manuel Jove Capellán, promoteur d’AnfaPlace, n’est plus

Casablanca


le Lundi 11 Mai 2020

Il considérait le Maroc comme étant l’un de ses pays prioritairesd’investissement.Grand homme d’affaires et artiste dans l’âme, Capellán n’est plus.



Manuel Jove Capellán, entrepreneur et homme d’affaires espagnol, fondateur du groupe Inveravante, ayant mené le projet immobilier AnfaPlace Living Resort à Casablanca s’est éteint. Il avait 79 ans. Le défunt a succombé le 7 mai à La Corogne, suite à une maladie qu’il a courageusement combattue pendant plus d’un an. 

Qui était Manuel Jove Capellan ?
Né à La Corogne en 1941, il était père de 2 enfants. En 2002, sa fille aînée, María José, est décédée. En sa mémoire, il crée, en 2003, la Fondation María José Jove qui œuvre en faveur de l’enfance et de l’inclusion.

Manuel Jove pourrait être défini comme un grand entrepreneur et un travailleur infatigable, ayant le sens des affaires. D’origine modeste, il fait ses débuts dans l’atelier de menuiserie de son père dans sa ville natale, où il a commencé à travailler à l’âge de 11 ans. Il a rapidement acquis le sens d’entreprise, à 19 ans, il a décidé de devenir indépendant et d’ouvrir son propre atelier avec son frère.

Au début des années 1970, il fonde l’entreprise immobilière Fadesa. En seulement 25 ans, la société passe d’une entreprise locale à l’une des plus grandes sociétés immobilières au monde. En 2007, Manuel Jove cède l’entreprise et entreprend de nouveaux projets et investissements en fondant Inveravante.

Basée à La Corogne, Inveravante développe son activité depuis la Galicie dans les secteurs de l’immobilier, de l’hôtellerie, de certains produits agroalimentaires et de l’énergie. Elle est présente en Espagne, au Maroc, au Mexique, au Brésil, au Panama, en République Dominicaine et en Roumanie. Elle compte plus de 800 employés. Il faut rappeler que Manuel Jove Capellan était le dirigeant fondateur du groupe immobilier espagnol Fadesa, chargé du développement de la station Saïdia avant de faire faillite en 2009. Ayant vendu ses parts dans Fadesa dès 2006, Jose Manuel Catallan a très vite réinvesti au Maroc à travers Inveravante pour repartir de plus belle malgré ses déboires via Fadesa. La société espagnole met alors un accent particulier sur l’avancement de projets emblématiques dans le secteur immobilier avec la capacité de devenir un moteur de développement et de bien-être dans son environnement. Ce qui a donné naissance à AnfaPlace Living Resort à Casablanca.

Une carrière réussie
La carrière professionnelle de Manuel Jove a été reconnue à plusieurs reprises par des institutions prestigieuses. Il a été honoré par le titre de Commandant du Wissam Al Moukafaa Al Watania et Commandant du Wissam AlAlaoui, décernés par le Roi du Maroc, la Médaille Castelao décernée la Xunta de Galicia et d’autres reconnaissances telles que celles de l’Université polytechnique de Madrid, de l’Association des promoteurs et constructeurs d’Espagne ou de l’Association des entrepreneurs galiciens de Catalogne, entre autres, qui souhaitaient valoriser et récompenser différents aspects de l’activité et du caractère commercial par Manuel Jove.

Grand amateur d’art, Manuel Jove passait une partie de son temps à travailler le bois le week-end. Cette passion ne l’avait jamais quitté, beaucoup de meubles en sont sortis. Un autre de ses grands passe-temps était la collection des œuvres d’art. Cette collection est prêtée à la Fondation María José Jove pour son exposition et pour le développement de projets éducatifs et sociaux.

  


Dans la même rubrique :
< >