Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

“Manoeuvre militaire” algérienne : Les habitants de Figuig sortent de leurs gonds


Rédigé par S.K. le Dimanche 14 Mars 2021

El Arja, l’un des points les plus importants dans la culture de dattes dans l’Oriental, fait objet d’une grande polémique depuis plusieurs. Des militaires algériens ordonnent aux agriculteurs marocains de ne plus exploiter ces terres, sous le motif qu’elles relèvent du territoire du voisin de l’Est…insatisfaits de cette décision, ces derniers montent au créneau.



“Manoeuvre militaire” algérienne : Les habitants de Figuig sortent de leurs gonds

Sommés à quitter leurs terres et champs de palmiers dattiers, les habitants de Figuig, dans le sud-est du Maroc, ont choisi de faire entendre leur voix en protestant, samedi 13 mars devant la délégation de police à Figuig, contre les pressions de cadres étatiques et militaires algériens. Ces derniers ont ordonné aux exploitants marocains de quitter définitivement la zone d’El Arja, sous le motif qu’elles relèvent du territoire de l’Algérie, au plus tard le 18 mars.
 

«Nos grands-parents travaillaient déjà ces champs dans les années 1930 et la propriété du ksar à El Arja est bien documentée», témoigne l'un des habitants d'El Arja, victime de cette décision brusque des autorités algériennes. Selon lui, malgré la fermeture des frontières terrestres entre le Maroc et l’Algérie au milieu des années 1990, qui a rendu l’accès à cette zone difficile, les armées des deux pays «ne posaient pas de lourdes contraintes aux propriétaires desdites terres, d’autant plus qu’il s’agit de tribus qui ont des liens de sang, abstraction faite de la nationalité qui a été donnée plus tard aux uns et aux autres». 

 

Selon ces petits agriculteurs, qui ont devant eux quatre jours pour céder des biens où ils ont investi tout leur argent, et ce, depuis des décennies, cette "manœuvre militaire” n’est pas une première. Des actes similaires ont été menés aux alentours de Oued Zouzfana, rapportent des médias locaux. 


  


Dans la même rubrique :
< >