Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Monde

Malware : Microsoft met en garde contre «Adrozek»


Rédigé par Siham MDIJI le Mardi 15 Décembre 2020

Les experts en sécurité de Microsoft ont découvert un malware baptisé Adrozek. Ce dernier, spécialisé
dans les fraudes publicitaires, vise particulièrement certains navigateurs, dont Google Chrome et Mozilla.



Malware : Microsoft met en garde contre «Adrozek»
Portant le nom d’Adrozek, ce logiciel malveillant affecte plusieurs navigateurs, à savoir Microsoft Edge, Google Chrome, Mozilla Firefox et Yandex. Se propageant via des téléchargements classiques, il s’installe automatiquement lorsqu’un internaute visite une page piégée, et réussit ainsi à modifier les préférences et les DLL de ces navigateurs, pour en dégrader la sécurité.«L’effet recherché est que les utilisateurs, à la recherche de certains mots clés, cliquent par inadvertance sur ces publicités insérées par des logiciels malveillants, qui mènent à des pages d’affiliation. Les attaquants gagnent grâce à des programmes de publicité d’affiliation, qui paient en fonction du trafic référé aux pages affiliées sponsorisées», a déclaré Microsoft dans un article de blog. 

Suite à cela, les mises à jour de sécurité sont automatiquement arrêtées, permettant aux extensions malveillantes de s’exécuter sans obtenir les autorisations appropriées, et même de masquer l’extension de la barre d’outils. Des codes Javascript peuvent également être installés ou modifiés pour s’occuper de l’insertion publicitaire.

En vue de s’assurer de bien demeurer sur l’ordinateur, le Malware en question crée un service «Main Service». 

Une protection efficace s’impose 
Microsoft a noté que «le Malware est en circulation depuis au moins le mois de mai et pourrait être trouvé sur plus de 30.000 appareils par jour à son apogée en été», expliquant qu’elle a déjà trouvé 17.000 pages malveillantes réparties sur 159 domaines différents. La firme a, dans ce sens, indiqué que les utilisateurs sont invités à télécharger Microsoft Defender Antivirus qui a une solution de protection des points de terminaison intégrée sur Windows 10, pour bloquer ces menaces à l’aide de protections basées sur le comportement et sur l’apprentissage automatique. Les utilisateurs finaux qui trouvent cette menace sur leurs appareils sont invités à réinstaller leurs navigateurs. La firme de Bill Gates a noté qu’il est nécessaire de « réinstaller » une fois les navigateurs infectés, recommandant ainsi d’installer des applications à partir de magasins d’applications officiels ou de distributeurs vérifiés.

Rappelons que le géant américain Microsoft, qui fut créé en 1975 par le célèbre milliardaire Bill Gates, et Paul Allen, le géant du numérique basé à Redmond, a révolutionné le domaine de l’informatique en concevant un nouveau système d’exploitation Windows, le plus accessible au monde. La majorité des ordinateurs en sont garnis.
Siham MDIJI 

  


Dans la même rubrique :
< >