Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Malgré la crise, le secteur des phosphates s'en sort avec une croissance


Rédigé par la rédaction le Dimanche 18 Avril 2021

Le secteur des phosphates a affiché une bonne résilience au cours de l'année 2020, soutenu par la bonne performance du Groupe OCP qui a gardé ses avantages compétitifs dans un marché à forte demande, selon la direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE) relevant du ministère de l'Economie, des finances et de la réforme de l'administration.



Malgré la crise, le secteur des phosphates s'en sort avec une croissance
Parallèlement, les exportations en volume ont marqué un net rebond de 8,9% pour le phosphate brut et de 20,5% pour les dérivés, a fait savoir la même source. Et d'ajouter que cette bonne performance reflète le maintien de la position de leadership du Groupe OCP dans un contexte marqué par un repli notable des principaux concurrents, notamment, la Chine et les Etats-Unis.

Elle est attribuée également à la hausse significative des volumes d'exportations d'engrais, principalement vers l'Inde, l'Amérique latine, l'Europe et dans une moindre mesure l'Afrique.

Il est à noter que le prix moyen du phosphate brut s’est replié de 13,1% sur l’année pour s’établir à 76,8 $/T. Ce recul déjà entamé au S2-19, s’est poursuivi durant les quatre premiers mois de l’année 2020 où les prix sont revenus à 70,8 $/T en avril, avant de repartir à la hausse pour terminer l’année à 83,3 $/T en décembre. De leur côté, les cours des dérivés du phosphate ont affiché des tendances contrastées. Ainsi, les prix du DAP ont augmenté de 2,5% (315,6 $/T) en 2020, en raison de l’affaiblissement de la production de la Chine et de l’Inde, alors qu’ils ont reculé de 9,6% en moyenne (267,7 $/T) pour le TSP.

  


Dans la même rubrique :
< >