Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Mahmoud El Idrissi, le ténor de la chanson marocaine, n'est plus


Rédigé par S.M le Jeudi 26 Novembre 2020

Après avoir été admis en réanimation suite à une insuffisance respiratoire due au Covid-19, le grand chanteur marocain Mahmoud El Idrissi est décédé, ce jeudi à Casablanca, apprend-on de source proche.



La scène artistique marocaine est, à nouveau, en deuil. L’artiste de 72 ans, Mahmoud El Idrissi, a rendu l’âme, ce jeudi des suites du Covid-19.

Le regretté est considéré comme l’un des pionniers de la chanson marocaine et l’un des plus grands artistes ayant marqué plusieurs générations de mélomanes. Né en 1948 à Rabat dans le quartier de Yacoub al-Mansour, Mahmoud El Idrissi a effectué ses études à Salé avant de rejoindre le Conservatoire national de musique en 1964 et d’opter pour le théâtre.

L’une de ses premières expériences de chanteur remonte à un concert au Conservatoire où il a interprété quelques chansons de Mohamed Abdel Wahhab et de Farid Al Atrach. Ainsi, il ne manqua d’impressionner le public par sa performance et d’attirer l’attention du compositeur Abdallah Issami. C’est grâce à ce dernier que le défunt rejoindra la radio nationale après avoir réussi son test du chant devant l’artiste Ahmed El Bidaoui qui présidait le jury à cette époque.