Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

« Lockdown » de la ville d’Al Hoceima


Rédigé par Anass Machloukh le Vendredi 30 Octobre 2020

Suite à l’aggravation de situation épidémiologique, les autorités ont durci les mesures de restrictions sanitaires dans plusieurs villes du Royaume. Après Casablanca, Tétouan et Kénitra, c’est au tour de la ville d’Al Hoceima qui sera soumise au couvre-feu et interdite d’accès dès le 1er novembre.



« Lockdown » de la ville d’Al Hoceima

Selon un communiqué, les autorités locales de la ville d’Al Hoceima ont décidé d’imposer de nouvelles restrictions de déplacement afin de réduire la propagation de la pandémie. La ville sera interdite d’accès à compter du premier novembre, toute entrée ou sortie de la ville sera conditionnée par l’obligation de présenter une autorisation exceptionnelle de déplacement, délivrée par les autorités compétentes. De même, il a été décidé d’interdire les rassemblements au-delà de dix personnes.

Les autorités ont également décidé de soumettre la ville à un couvre-feu à partir de  21h et jusqu’à 6h du matin, toutes les salles de sport, les jardins et les places publiques ainsi que les terrains de proximité seront fermés.

Les centres commerciaux, les restaurants et les cafés devront désormais fermer leurs portes à 21h. Ces derniers ne pourront plus utiliser leurs télévisions et notamment pour les matchs de football.
En parallèle, les autorités recommandent le passage au télétravail pour l’ensemble des établissements et entreprises qui peuvent se le permettre. 

Par ailleurs, le personnel hospitalier, toutes les forces de l’ordre et ainsi que les employés des pharmacies seront dispensés de ces mesures restrictives, peut-on lire dans le communiqué. Ces mesures resteront en vigueur jusqu’à nouvel ordre.

« Lockdown » de la ville d’Al Hoceima