Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Lockdown : La confusion des programmes de vols


Rédigé par Siham Mdiji le Mardi 28 Juillet 2020

Les vols spéciaux soulèvent à nouveau la polémique parmi les voyageurs décidant de franchir les frontières. En plus de l’ambiguïté des conditions d'éligibilité imposées par les ministères de la Santé et de l’Intérieur, la décision du gouvernement de fermer huit villes marocaines, vient encore chambouler les esprits.



Cette décision a semé l’inquiétude et a provoqué une confusion parmi nos concitoyens ayant déjà réservé leurs billets d’avion à bord d’Air Arabia et Royal Air Maroc (RAM). 

Air Arabia a annoncé, lundi soir, que les vols du Maroc à destination de la France seront suspendus entre les 4 et 10 août, en raison des restrictions de voyage imposées par le gouvernement marocain.
La compagnie aérienne explique, dans un tweet, à tous les voyageurs ayant déjà réservé leurs billets qu’ils ont la possibilité de modifier la date du vol sans frais supplémentaires, de garder un avoir valable pour 12 mois ou de demander un remboursement.

La directrice générale d’Air Arabia au Maroc, Laila Mechbal, a mis au clair la situation en mettant l’accent sur le fait que « seuls les départs du Maroc vers la France entre les 4 et le 10 août sont suspendus ».  Or, « les retours départ Maroc, à l’exclusion de cette semaine, sont tous maintenus », de même que « les vols départs France vers le Maroc ». Du côté de la RAM, elle s’est contentée pour l'heure de suspendre la commercialisation des vols planifiés durant cette période, en attendant le dénouement des négociations, actuellement en cours entre les autorités des deux pays.

En revanche, cette décision de dernière minute ne semble pas concerner les vols domestiques des deux compagnies aériennes.

Selon une source concordante, la RAM « maintient son programme des vols domestiques sans le moindre changement » et « ne demande aucun document ou autorisation justifiant le motif du déplacement au moment de l’enregistrement ».

Ceci dit, on précise qu’il n’y a aucune raison objective d’annuler les vols, tant qu’il n’y a pas de décision du ministère du Tourisme, de l'Artisanat et du Transport aérien, ni de la Direction générale de l'aviation interdisant les vols intérieurs, notamment à destination et/ou en provenance des villes barricadées.

  


Dans la même rubrique :
< >