Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Ligue des Champions : "PSG/ Basaksehir" arrêté pour propos racistes du 4ème arbitre !


Rédigé par A.KITABRI le Mercredi 9 Décembre 2020



  Une page de l'Histoire a été écrite ce mardi 8 décembre 2020. Pour la première fois, deux équipes ont été solidaires et ont quitté le terrain pour protester contre le racisme qui sévit encore sur les stades.
   
Le match PSG / Basaksehir se jouait normalement. Mais à la 13ème minute un incident est survenu. Le 4ème arbitre s'est plaint auprès de l'arbitre principal du comportement du coach adjoint du club turc. L' adjoint en question est Achille Webo, ancien international camerounais qui a passé une bonne partie de sa carrière en Turquie.
  
Achille Webo aurait contesté d'une façon véhémente une décision arbitrale. Le 4ème arbitre l'a signalé à l'arbitre principal qui a expulsé l'adjoint du coach turc.
   
Où est le problème ?
    Il est dans les propos tenus par le 4ème arbitre au moment du signalement du fait. Et en raison du huis clos, tout le monde en a entendu la teneur qui a choqué Achille Webo. Il s'est dirigé alors vers l'arbitre pour avoir des explications: « Pourquoi tu as dit négro ? », a-t-il répété plusieurs fois avant d'être contraint de quitter la zone technique suite à son expulsion.

     Le 4ème arbitre avait tenu des propos intolérables : "Le noir (prononcé en Roumain negru) qui est là, allez voir qui s'est, le noir là-bas, ce n'est pas possible de se comporter comme ça".
 
   L'entraîneur turc, Mbappé, Neymar et l'attaquant du club turc, Demba Ba ont rejoint le camp des contestataires. Le Sénégalais très impliqué dans la lutte contre le racisme s'est adressé dans les termes suivants à  l'arbitre: "Quand vous vous adressez à un homme blanc, vous ne vous adressez pas à lui en parlant de l'homme blanc. Pourquoi le faites-vous avec un homme noir".

Face au refus d'annuler l'exclusion de Webo et de faire sortir l'arbitre, les joueurs des deux équipes ont pris la décision de rejoindre les vestiaires en signe de protestation. Une confusion totale a régné pendant plus d'une heure. Finalement la partie n'a pas repris. Elle le sera aujourd'hui à partir de 19 heures. Le match reprendra à la 13ème minute avec un nouveau corps arbitral. L'UEFA a annoncé qu'elle allait ouvrir une enquête.