Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Liga : L’Atlético Madrid, leader accroché par le Celta Vigo


le Mardi 9 Février 2021

Avec une avance de 8 points sur ses dauphins, il domine toujours les débats en championnat espagnol



Liga : L’Atlético Madrid, leader accroché par le Celta Vigo
L’Atlético Madrid, confortable leader de la Liga, a perdu deux points en concédant le match nul (2-2) dans les ultimes instants au Celta Vigo, lundi en clôture de la 22e journée.

Avec ce résultat, l’Atlético domine toujours les débats en Liga, nanti, malgré un match en moins, d’une avance de 8 points sur ses dauphins, le FC Barcelone et le Real Madrid (43 points chacun).

L’Atlético Madrid, privé de Thomas Lemar, Hector Herrera, Mario Hermoso, Joaõ Félix et Moussa Dembélé, testés positifs au Covid-19 et de Kieran Trippier suspendu, a été cueilli à froid par une équipe du Celta Vigo, arrivée au Wanda Metropolitano sans complexe.

Les Galiciens, bien rentrés dans la partie, ont logiquement ouvert le score par Santi Mina d’une tête plongeante dans le dos de la défense, à la conclusion d’une longue phase de jeu (13).

Ce but a eu le mérite de réveiller les Colchoneros, minimalistes jusquelà dans leurs ambitions de jeu. Sous l’impulsion de Saul Niguez et Angel Correa, ils sont peu à peu montés en puissance pour finalement égaliser juste avant la pause grâce à l’inévitable Luis Suarez.

Le meilleur buteur de la Liga s’est jeté sur un centre tendu de Llorente, au ras du sol, pour tacler le ballon au fond des filets malgré deux défenseurs au marquage (45e+1).

Inévitable Suarez 

Dès le retour des vestiaires, les hommes de Diego Simeone ont pris l’avantage par le même Luis Suarez qui, grâce à ses deux réalisations de la soirée, prend le large en tête du classement des buteurs (16 buts).

Toutefois les visiteurs, bien que dominés dans le deuxième acte, n’ont pas abdiqué et ont été récompensés en fin de match par le but du nouvel entrant Facundo Ferreyra, profitant d’un relâchement coupable de la défense madrilène.

L’attaquant argentin «Chucky» Ferreyra, bien servi par son compatriote Augusto Solari, a été le plus prompt pour tromper Jan Oblak, abandonné sur l’action par cinq défenseurs apathiques. Coaching gagnant pour Eduardo Coudet, dont l’équipe restait sur 9 défaites d’affilée contre son illustre adversaire

Ce partage de points inattendu met fin à une série de 8 succès de rang des hommes de Diego Simeone qui manquent l’occasion de creuser l’écart en tête de la Liga.

Le Celta Vigo monte pour sa part à la 10e place au classement.