Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Sport

Liga : Avec l’effet Xavi, Barcelone candidat au titre


Rédigé par Rachid MADANI le Mardi 5 Avril 2022



Le Barça est deuxième pour la première fois cette saison de la Liga avec huit tours à disputer, l'équipe azulgrana est devenue la formation principale et on pourrait dire qu'elle est le seul rival du Real Madrid dans la lutte pour la Ligue. Circonstance que personne n'aurait imaginée il y a à peine un mois, alors que l'effet Xavi ne s'était pas encore exprimé sur le terrain.
 
Bien que l'équipe d'Ancelotti ait donné un coup presque définitif pour le titre à Vigo, le Barça a insisté pour ne pas abandonner jusqu'à ce que les calculs disent le contraire. Et tout cela était possible grâce au changement d'entraîneur en novembre, alors que le Barça était loin de la première place, mais aussi des postes qui donnaient accès à la Ligue des champions.
 
 Des débuts difficiles pour Xavi qui a atterri le 6 novembre et qui a vu le Barça trébucher lors d'un match résolu à Vigo après un 0-3 et un incroyable 3-3. A vrai dire, tout était compliqué pour le nouvel entraineur.
 
Dès son arrivée, il a vécu depuis le banc la formidable déception que signifiait la Ligue des champions : un match nul contre Benfica et une défaite face au Bayern. A cela s'ajoutaient l'élimination en Supercoupe d'Espagne contre le Real Madrid et les adieux à la Coupe à San Mamés. Les deux matches se sont décidés en prolongation.
 
 En championnat, la route n'a pas semblé plus sereine avec trois victoires et trois nuls lors des six premiers matches après le départ de Koeman.
 
Bref, l'équipe a offert de légers symptômes d'amélioration mais les bons résultats ne sont pas arrivés. C'est le marché d'hiver, avec l'arrivée d'Alves, Ferran Torres, Adama et Aubameyang, qui a fini par faire le saut dont le Barça avait besoin. Les renforts, ainsi que la direction de Xavi, ont soulevé le Barça et comment.
 
Des renforts... et une séquence qui fait peur. Depuis l'élimination en Coupe, le Barça a enchaîné 13 matches sans défaite. En championnat, il a tout gagné sauf le match nul du derby avec l'Espanyol, marquant beaucoup de buts (8) contre l'Atlético et contre le Real Madrid (au Bernabéu) ou la dernière victoire âprement disputée contre Séville.
 
De plus, il a surmonté deux éliminatoires de la Ligue Europa, laissant derrière lui des moments importants comme l'exhibition à Naples ou la « remontada »  au retour en Turquie. Au total, neuf victoires et trois nuls avec 33 buts pour et seulement dix contre au cours des deux derniers mois ont fait du Barça une équipe fiable prête à se battre pour la Ligue jusqu'au dernier souffle.
 
Personne ne doute qu'il puisse tout gagner d'ici la fin de la saison, le problème c'est que cela ne dépend pas que de lui. Et même Xavi ne peut rien y faire. On verra si l'effet Xavi, qui fera son effet dès la saison prochaine, est arrivé à temps dans celle-ci.