L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search





Actu Maroc

Libéria : Lancement d'une campagne de prospection par le bateau marocain "Hassan Al Marrakchi"


Rédigé par L'Opinion avec MAP Samedi 27 Janvier 2024

Une campagne de prospection scientifique par le bateau de recherche scientifique marocain Hassan Al Marrakchi pour l'évaluation des stocks halieutiques et de prospection de l’écosystème marin dans les eaux atlantiques de la Zone Économique Exclusive (ZEE) du Libéria a été lancé, vendredi, en présence du ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Mohammed Sadiki.



Photo: droits réservés.
Photo: droits réservés.

"Conformément aux Hautes Orientations de Sa Majesté Le Roi Que Dieu L’Assiste, le ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Monsieur Mohammed Sadiki s’est rendu le vendredi 26 janvier 2024 au Libéria, sur invitation des Autorités du Libéria, pour le lancement officiel d’une campagne de prospection scientifique écosystémique dans la Zone Économique Exclusive (ZEE) atlantique libérienne à côté de Son Excellence, le Vice-Président de la République du Libéria, Monsieur Zegben Jeremiah Kpan Koung", indique le ministère dans un communiqué. 

La mission de prospection scientifique décline l’objet du mémorandum d'entente signé entre le ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts et la Directrice Générale de l’Autorité Nationale des Pêches et d’Aquaculture du Libéria (NaFAA), le 30 janvier 2023, fait savoir la même source.

Une campagne inédite

L'objectif de cette opération est de concrétiser une campagne pionnière et inédite d'évaluation des stocks halieutiques et de l'écosystème marin des eaux maritimes libériennes, par les scientifiques de l'Institut National de la Recherche Halieutique (INRH) à bord du bateau de recherche scientifique marocain Hassan Al Marrakchi, en partenariat avec la NaFAA.

À l’occasion de cette cérémonie, l’équipe marocaine de l’expédition scientifique qui mènera cette campagne de prospection des stocks halieutiques, du 26 janvier au 09 février 2024, dans les eaux territoriales libériennes, a été présentée durant la visite du navire de recherche Al Hassan Al Marrakchi. Elle compte 31 personnes dont 11 scientifiques et 20 membres de l’équipage.

Long de 48 mètres, d'un volume de 1.238 tonnes et possédant une capacité d'accueil de 33 personnes, le navire Al Hassan Al Marrakchi est une plateforme polyvalente de recherche et d'observation océanographique de pointe. 

Le navire est doté de laboratoires multifonctions, en acoustique, océanographie, hydrographie et en biologie marine permettant de réaliser une campagne dite écosystémique, intégrant l’ensemble des composantes de l’écosystème marin au profit du Libéria, en particulier, l’évaluation des abondances des stocks de petits pélagiques et benthiques ainsi que l’étude océanographique et environnementale des eaux libériennes, en vue d’une gestion durable des ressources halieutiques par le Libéria.

Une Volonté Royale

Cette mission de prospection halieutique souligne la relation solide et collaborative entre le Libéria et le Maroc, reflétant directement la volonté Royale de Sa Majesté le Roi Mohammed VI à promouvoir l'ouverture entre les nations africaines de la façade atlantique, et favoriser le développement du secteur halieutique régional orienté vers une économie bleue durable.


Ainsi, dans le discours royal à l’occasion du 48ème anniversaire de la Marche Verte, le 6 novembre 2023, SM le Roi a appelé de Ses vœux "que la façade atlantique devienne un haut lieu de communion humaine, un pôle d’intégration économique, un foyer de rayonnement continental et international" en incitant le développement d’une économie maritime intégrée, "cette économie intégrée doit reposer sur l’investissement continu dans les filières de la pêche maritime, le dessalement de l’eau de mer à des fins agricoles, l’encouragement de l’économie bleue et le soutien aux énergies renouvelables".

Dans ce sens la mission de prospection s'intègre au projet de l'Initiative de la Ceinture Bleue (BBI) lancée à la COP22, une plateforme de collaboration régionale axée sur le renforcement de l’observation océanique et des sciences halieutiques avec un objectif clair d'atténuation des effets du changement climatique et de renforcement de la résilience des écosystèmes marins.

Sollicitée par le Libéria et soutenue par la COMHAFAT, cette action de coopération repose sur un véritable esprit de partage des connaissances et d'expertise. 

Les efforts déployés par le Royaume du Maroc pour développer sa recherche et son expertise dans le domaine halieutique, ainsi que pour renforcer ses capacités d’intervention en mer, sont essentiels à la concrétisation de cette initiative. Celle-ci bénéficie non seulement au Maroc, mais également à la région ouest-africaine dans son ensemble. 








🔴 Top News