Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Les vols directs Maroc-Israël seront opérationnels après le Ramadan


Rédigé par le Mercredi 21 Avril 2021

Selon un Tweet posté sur la page « IsraelArabic », le chef du bureau de liaison du Maroc en Israël, Abderrahim Bayoud aurait déclaré qu’« après le mois sacré du Ramadan, nous opérerons des vols directs entre les deux pays ».



Les vols directs Maroc-Israël seront opérationnels après le Ramadan
Le chef du bureau de liaison du Maroc en Israël, Abderrahim Beyyoud, a été reçu le mardi 20 avril par le ministre israélien de la Coopération régionale, Ofir Akunis, rapporte le Jerusalem Post.

« L’accord entre les deux pays a un grand potentiel dans les domaines du commerce, de l’économie, du tourisme, de la technologie et de l’innovation», a déclaré à cette occasion Ofir Akunis au quotidien israélien, ajoutant que l’accord change fondamentalement la situation politique dans notre région, créant une atmosphère entièrement nouvelle au Moyen-Orient. 


Cela dit, l'annonce de la mise en place des vols directs après le Ramadan est en totale harmonie avec les nombreuses déclarations de hauts responsables marocains et israéliens, depuis la signature de l’accord tripartite Maroc-USA- Israël, et notamment la signature d’un accord de coopération dans le domaine de l’aviation civile, pour établir une liaison aérienne directe.

D’ailleurs, rappelons-le, il y a moins de dix jours le chef de la mission diplomatique israélienne au Maroc, David Govrin avait indiqué que les vols directs entre le Maroc et Israël auront lieu dans les deux prochains mois, lors d’une intervention à la chaîne israélienne I24. Il avait également profité de l’occasion pour faire part de sa joie quant à l’accueil qu’il a reçu au Royaume.

Le diplomate israélien avait assuré que les vols directs entre les deux pays contribueront de manière significative à « promouvoir les flux touristiques entre les deux pays», a t-il souligné, ajoutant que « nous nous attendons à ce que le nombre de touristes israéliens au Maroc passe de 45 000 à 200 000 personnes ».

Par ailleurs, le Maroc fait partie des quelques pays à avoir  autoriser les ressortissants israélites à entrer dans leur territoire dans les mois à venir, en reconnaissant « le passeport vert » qui prouve leur vaccination.

Une démarche qui a pour le moins donné ses fruits. Notons que pour les vacances de pâques, une délégation touristique de plus de 200 touristes juifs américains d’origine marocaine a choisi la ville ocre comme destination, en dépit du contexte sanitaire liée à la pandémie du Covid-19.