L'Opinion Maroc - Actuali
Consulter
GRATUITEMENT
notre journal
facebook
twitter
youtube
linkedin
instagram
search


Culture

Les relations franco-marocaines aux yeux de Tahar Ben Jelloun


Rédigé par Meryem BOUIZGAR ( Journaliste stagiaire ) le Jeudi 25 Août 2022

L'écrivain marocain Tahar Ben Jelloun a déploré le fait que les hauts responsables français n'aient aucune idée des conséquences profondes de la détérioration des relations entre la France et le Maroc, selon sa chronique publiée ce lundi sur « Le Point », l'un des principaux journaux français.



Les relations franco-marocaines aux yeux de Tahar Ben Jelloun
Tahar Ben Jelloun, né le 1er décembre 1944 à Fès, est un écrivain et poète marocain de langue française. Faisant partie de la deuxième génération d'écrivains marocains qui écrivent en français, Ben Jelloun a de nombreuses publications en poésie, romans et contes. Ses œuvres se caractérisent par un caractère folklorique. Parmi ses écrits les plus célèbres, figure « la nuit sacrée », pour lequel il a remporté le prix international Goncourt.

Au milieu de la controverse en cours entourant la décision de la France de réduire considérablement le nombre de visas délivrés aux Marocains, l’écrivain marocain a déclaré que le gouvernement français commet de « graves erreurs » qui menacent de nuire irrémédiablement à la politique française de longue date, stratégique et mutuellement bénéfique.

Une réaction virale et féroce contre les refus « injustifiés » de visa se propage rapidement parmi les internautes marocains, dont nombreux ont exprimé leur frustration face à la décision française et ont appelé le Maroc à réagir en conséquence.

Parmi les voix qui remettent en cause cette décision, figure la Fédération Marocaine des Droits du Consommateur (FMDC), qui a récemment écrit une lettre à l'ambassade de France à Rabat pour exhorter les consulats français à rembourser les demandeurs dont les demandes de visa ont été rejetées.

Pour sa part, Ben Jelloun a lié l'aggravation croissante de la situation à la politique de Macron en Afrique du Nord, « le Maroc a été habitué à des relations privilégiées. Macron n'a pas de sensibilité maghrébine » a-t-il écrit.

Un autre facteur de la dégradation des relations franco-marocaines est le malaise perceptible de la France à ne plus être au centre de l'attention diplomatique du Maroc. « En signant les accords d'Abraham, en réussissant à faire changer de position à l'égard du Sahara le voisin espagnol, il s'éloigne de la France dont le soutien reste très mesuré, de peur de fâcher l'Algérie qui maintient un conflit artificiel armé au Sahara » a-t-il souligné.

Compte tenu des récentes informations selon lesquelles Macron se rendra bientôt en Algérie pour indiquer davantage son désir de forger une réconciliation franco-algérienne, a fait valoir Ben Jelloun, il est prudent de conclure que le président français « sacrifie la bonne entente avec le Maroc dans l'espoir d'obtenir des militaires algériens de meilleures dispositions à l'égard de son pays ».

Pour toutes ces raisons, c'est une mauvaise idée de mettre fin à la dynamique positive qui a longtemps caractérisé les rapports franco-marocains. « Des Marocains demandent au Maroc d'appliquer la réciproque aux voyageurs français, de répondre à la punition par une autre décision aussi injuste. J'espère qu'il n'en fera rien, pas seulement à cause du tourisme, mais aussi par tradition d'ouverture et d'hospitalité instaurée avec la France depuis toujours », a-t-il écrit. Malgré la frustration des marocains, le Maroc devrait donner une chance au dialogue au lieu de répondre en nature a déclaré l'écrivain.



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 22 Janvier 2023 - 16:02 Anaëlle Myriam Chaaib : conte, poésie et humour







🔴 Top News