Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Conso & Bien-Être

Les plateformes virtuelles trôlent le monde réel


Rédigé par Kenza Aziouzi le Vendredi 3 Avril 2020

Avec le confinement obligatoire dû à l’épidémie de coronavirus, le recours à l’enseignement à distance et au télétravail a bondi. Au Maroc, les plateformes virtuelles de rencontres sont en train de révolutionner les anciens code du vivre ensemble et du travailler ensemble.



Les plateformes virtuelles trôlent le monde réel
Avec la crise sanitaire que traverse le Maroc actuellement, un bon nombre de personnes usent des plateformes pour se réunir, que ce soit pour des cours, des visioconférences, des réunions ou tout bonnement, pour parler avec des proches.
 
L’enseignement à distance
 
Afin d’assurer la continuité pédagogique, poursuivre l’année scolaire et encourager les élèves et étudiants à suivre leurs études à distance, plusieurs institutions ont instauré le programme des cours en ligne. Ainsi, la communication est directe entre professeurs et élèves.

Parmi les plateformes qui trônent sur le marché, on peut citer ZOOM, très populaire en ces temps de confinement. Une véritable solution pour le système de vidéoconférence qui permet de réunir jusqu’à 500 personnes. Depuis le début de la crise du coronavirus, cette application a ainsi vu son cours en bourse tripler.   
 
Moins usitée, mais tout aussi efficace, Google Classroom est très convoitée par les écoles, pour sa simplicité à dispenser les cours et donner des exercices à distance.
 
Les secteurs professionnels
 
Avec l’obligation pour beaucoup d’entreprises de mettre en place des mesures sanitaires afin de lutter contre l’épidémie, un grand nombre d’employés a adopté le télétravail. Un passage soudain auquel le logiciel de visioconférence Teams n’a pas pu tenir tête. Microsoft Teams peut être utilisé depuis le bureau, l’ordinateur, la tablette, ou le smartphone.
 
Pour des fonctions plus simples, certaines entreprises ont préféré GMeet. Dessus, on peut programmer et initier des réunions virtuelles, inviter des participants en direct et partager des documents depuis Google Drive ou Dropbox.
 
Bien qu’il ait gagné en popularité en cette période de confinement, Skype risque de sombrer dans l’anonymat. Surtout que Teams vient d’intégrer de nouvelles fonctionnalités pour faciliter la formation à distance et le télétravail.

Soirées fun
 Les marocains se retrouvent, généralement en soirée, pour les rendez-vous en ligne, beaucoup utilisent Whatsapp, qui propose l’option d’émettre des appels vidéo entre plusieurs personnes.   

Instagram est aussi très prisé par les jeunes pour sa fonction Live. Le concept de lancer un appel vidéo où les internautes peuvent être réactifs et prendre part à la conversation. La tendance est d'autant plus attrayante qu'elle compte parmi ces adeptes des célébrités qui en usent et abusent pour emplir leur confinement. 

D'autres célébrités, plus facétieuses, à l'instar du comique Malik Bentalha s'en servent, eux pour faire des vidéos-gags.Le jeune comédie a ainsi suscité l'hilarité en s'incrustant dans plusieurs cours et conférences à distance, et ce, à la demande des internautes. Des intrusions que l'humoriste a salué en postant un message sur les réseaux sociaux : "C'était génial de participer à des conférences et des cours avec vous. On a fait de la philosophie, du droit, de l’anglais, des RH, du management, de la danse, de l’histoire géo, et même de l’œnologie. Bravo aux professeurs, ils sont passionnés. Pareil pour les patrons et responsables. Il y’a beaucoup trop de demandes, on va s’organiser pour les prochaines fois. Je vous donne bientôt des infos ». 

  


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 29 Septembre 2020 - 12:09 L’Habillement : les magasins en détresse

Dimanche 27 Septembre 2020 - 14:56 Vitamine C : l’atout santé en automne