Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Les entreprises peinent à réintégrer leurs employés


Rédigé par N.L le Mercredi 29 Juillet 2020

56% des entreprises marocaines n’ont pas encore récupéré la totalité de leurs employés depuis la reprise d'activité qui a suivi la levée du confinement.



Ahmed LAHLIMI ALAMI, Haut Commissaire au Plan.
Ahmed LAHLIMI ALAMI, Haut Commissaire au Plan.
Selon un rapport du Haut Commissariat du Plan (HCP) sur la reprise des activités des entreprises suite à la levée du confinement, 81% des entreprises ayant réduit leurs effectifs ont récupéré tout ou partie de leurs effectifs, néanmoins 56% n’ont pas pu récupérer la totalité de leurs effectifs.

Par branche d'activité, cette proportion atteint 64% dans les industries chimiques et parachimiques, 56% dans les industries du textile et 41% dans les industries métalliques et mécaniques, alors qu'un tiers des entreprises de l'hébergement et restauration auraient récupéré totalement leurs employés, précise la même source.

Il est important de savoir que 56% des entreprises affirment ne pas pouvoir récupérer le personnel non-qualifié, ce qui en fait l’effectif le plus affecté par la crise.

En outre, 71% des chefs d'entreprises demandent la réduction des charges fiscales et 64% la suspension des cotisations sociales et leur prise en charge par l'Etat, dans le cadre d’actions d’accompagnent qui devraient être mises en place.

Il est à noter que la proportion des entreprises organisées ayant réduit temporairement leurs effectifs employés avait atteint 49,8% pendant la période du confinement, dont 53% parmi les grandes entreprises (GE), 62% parmi les moyennes et petites entreprises et 58% chez les très petites entreprises (TPE). 9,6% d'entre elles ont réduit leurs effectifs de manière définitive. Pour 61% des chefs d'entreprises, le retour au niveau normal de l'emploi se ferait avant la fin de l'année.

Six mois à une année pour reprendre le cours normal

Le confinement avait abouti à l’arrêt d’activités de près de 83,4% de l'ensemble des entreprises organisées, dont 86% chez les très petites entreprises (TPE), 79% parmi les petites et moyennes entreprises (PME) et 57% chez les grandes entreprises (GE). Au détail, 52,4% avaient réduit partiellement leur activité, 29,6% de manière totale mais temporaire, alors que 1,3% ont déclaré avoir cessé leurs activités de manière définitive.

Après la levée du confinement, 84,6% des entreprises ont repris leur activité, dont 32,4% estiment avoir retrouvé le rythme normal, alors que 52,2% l'ont fait de manière partielle. La reprise d'activité en rythme normal concerne 40% des grandes entreprises, 35% des petites et moyennes entreprises et 31% des très petites entreprises.

Pour les entreprises qui n'ont pas encore retrouvé le niveau normal de leur activité, 57% d'entre elles estiment l'atteindre au plus dans 6 mois, mais 44% pensent que cela prendrait au moins une année.