Menu
L'Opinion
Lire GRATUITEMENT notre journal en PDF
L'Opinion
Facebook
Twitter
YouTube Channel
Instagram
LinkedIn

Actu Maroc

Les diplomates en poste à Laâyoune souhaitent une coopération économique plus étroite avec le Maroc


Rédigé par La rédaction le Jeudi 3 Décembre 2020

Les chefs de missions consulaires accréditées à Laâyoune ont fait part aujourd'hui de la volonté de leurs pays de booster la coopération économique et d'élargir davantage les perspectives d’investissement avec le Maroc.



Les diplomates en poste à Laâyoune souhaitent une coopération économique plus étroite avec le Maroc
En recevant une délégation de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense nationale, des Affaires islamiques et des Marocains résidant à l'étranger à la Chambre des représentants, les consuls en poste à Laâyoune, représentant plusieurs pays arabes et africains, ont jugé nécessaire de hisser les relations politiques et diplomatiques solides avec le Royaume au niveau d'un partenariat stratégique. 

"Notre représentation consulaire à Laâyoune, qui reflète l’excellence des relations maroco-émiraties, s'emploie à consolider ces liens qui ne cessent de se développer et de se consolider depuis des décennies", a déclaré à la presse le consul général par intérim des Emirats arabes unis à Laâyoune, Issa Al-Balushi. Il s’agit là, a-t-il fait observer, de donner un nouvel élan aux perspectives d'une coopération économique optimale et d'une promotion des investissements, tout en exprimant sa satisfaction quant au niveau de coopération parlementaire entre les institutions législatives des deux pays.

De son côté, le consul général de l’Union des Comores, Said Omar Said Hassane, a indiqué que la rencontre avec la délégation parlementaire a permis d’échanger les points de vue sur le développement des échanges économiques entre les deux pays frères. "Nous avons aussi une convergence de vues sur la nécessité de concrétiser la vision de SM le Roi Mohammed VI en matière d'intégration africaine", a-t-il souligné, saluant le partenariat déjà établi entre les parlements des deux pays.

Pour sa part, le consul par intérim du Gabon à Laâyoune, Issha Lezin Boussougou, a évoqué le rôle primordial des institutions législatives dans la concrétisation de la vision des chefs d’Etats des deux pays en matière de renforcement des relations économiques. Il a également fait savoir que Laâyoune et Dakhla recevront dès l’année académique prochaine des étudiants gabonais souhaitant poursuivre leurs études dans les divers établissements d’enseignement supérieur et de formation professionnelle dans ces deux villes du Sahara marocain. Le diplomate gabonais a en outre réitéré le "soutien ferme" de son pays à la marocanité du Sahara, rappelant que le Gabon a été parmi les pays qui ont pris part à la glorieuse Marche verte en 1975.

La visite à Laâyoune de la délégation de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense nationale, des Affaires islamiques et des MRE à la Chambre des représentants, s’inscrit dans le cadre du renforcement de la diplomatie parlementaire et des relations de coopération avec les pays frères et amis ayant ouvert des représentations consulaires dans la capitale du Sahara marocain. La délégation s’est rendue ainsi aux consulats des Emirats arabes unis, du Gabon, des Îles Comores et Sao Tomé-et-Principe.

Après Laâyoune, les membres de la délégation se rendront à Dakhla pour visiter plusieurs consulats en poste dans cette ville ainsi qu’à El Guergarat pour exprimer leur soutien à l’intervention récente des Forces armées royales contre les milices du "Polisario".

  


Dans la même rubrique :
< >